dimanche, 24 septembre, 2017

Joshua Lawrence: « Israël : un mélange d’émotion, de spiritualité, de liberté »

Le Kikar Hamusica accueillera sur sa scène un musicien français le mardi 20 octobre, Joshua Lawrence, pianiste et chanteur.

 

« Un nouveau romantique »

La presse française a déjà salué à plusieurs reprises le jeune chanteur. Le Pariscope estime ainsi que « sa voix et ses notes studieuses » ressemblent de façon troublante à celles de Michel Berger. « Joshua Lawrence a le sens des mélodies raffinées ».

Joshua Lawrence, qui se définit comme « un nouveau romantique », possède plusieurs sources d’inspiration. Doctorant en littérature comparée, il puise une partie de son talent musical de son érudition littéraire. Par ailleurs, son style musical allie jazz, musique classique et chanson française. Aujourd’hui Joshua est auteur, compositeur et interprète. Lauréat en 2004 du grand concours international de piano, il s’accompagne lui-même au piano. Pour son concert à Jérusalem, il sera sur scène aussi avec le violoniste israélien Yam Josef Cohen-Roth. Il a déjà sorti deux albums : « Qui es-tu ? » en 2010, et « À deux faces » en 2014.

 

« Jouer en Israël : presque un besoin »

Joshua viendra jouer pour la première fois en Israël le 20 octobre : « Je suis déjà venu en Israël, mais pas pour m’y produire sur scène », précise-t-il pour LPH, « J’y ressens beaucoup d’émotion, de spiritualité et une liberté. En tant que Juif, c’est toujours spécial de venir en Israël, et en plus à Jérusalem, un lieu chargé d’histoire ». En effet, Joshua se revendique d’une alliance entre tradition et modernité, qui lui tient à cœur. Ainsi, lors de son prochain passage en Israël, il nous confie vouloir aussi bien se rendre à Tel-Aviv que découvrir Tibériade et Tsfat où il n’a encore jamais eu l’occasion d’aller.

« Jouer en Israël revêt, bien entendu, pour moi, une dimension différente. C’est de l’ordre de l’intime, c’est un plaisir et presque un besoin. Israël est le symbole de l’ouverture, l’endroit où toutes les religions peuvent s’exprimer, cet aspect spirituel me plaît », poursuit Joshua. Outre à Jérusalem, Joshua se produira aussi au Musée Castel de Maale Adoumim le 24 octobre. Il avoue l’avoir souhaité : « Je voulais jouer dans un musée. Pour moi, les différents arts sont faits pour se rejoindre. Quand on compose des chansons, c’est un peu comme composer un tableau, la musique c’est aussi des couleurs ».

Pour conclure notre entretien, Joshua nous confie vouloir venir plus souvent en Israël, aller à la rencontre d’artistes israéliens et découvrir le pays. Il a même déjà pensé à venir s’installer ici. « Un artiste doit incarner l’ouverture et Israël symbolise l’ouverture ».

 

Concerts :

Le Mardi 20 Oct, à 20h, Kikar Hamusica, Rehov Yoel Solomon, Jérusalem

Le Samedi 24 Oct, après Shabbat, Musée Castel, Maale Adoumim

http://www.joshua-chanteur.com/

 

Guitel Ben-Ishay

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×