lundi, 19 février, 2018

Jenine: un soldat et une soldate de Tsahal presque lynchés

Un soldat et une soldate de Tsahal en véhicule militaire sont entrés par erreur dans la ville de Jenine, apparemment à cause d’une mauvaise manipulation du programme Waze par le conducteur qui aurait oublié d’activer les zones dans lesquelles il ne fallait pas entrer. Ils ont été rapidement entourés d’une horde sauvage d’Arabes qui ont tenté de les extraire du véhicule pour les lyncher. Avec des cris de haine, ils ont lancé des pierres, brisé les vitres du véhicule, volé l’une des armes et frappé la soldate au visage et aux bras, mais sans réussir à sortir les deux soldats.

Cette fois-ci et contrairement à l’horrible lynchage de Ramallah de l’an 2000, la police de l’Autorité Palestinienne est intervenue en faveur des deux soldats et les a extraits de la foule hystérique pour les remettre à l’Administration civile de Judée-Samarie. La “rue palestinienne” fulmine contre les policiers de l’AP et les accuse de “collaboration” avec Israël et les réseaux sociaux se déchaînent contre l’AP.

Une vidéo amateur prise par l’un des participants à la tentative de lynchage montre la panique dans laquelle se trouvait la jeune soldate et les cris de terreur qu’elle a poussés, pensant que sa dernière heure était venue. “La seule chose que j’ai pu faire a été de crier jusqu’à ce que quelqu’un vienne nous sauver”, a dit la soldate extrêmement secouée par ce grave incident.

Assez sérieusement blessée, la soldate a été soignée d’abord sur place par les secouristes de “Hatzala sans frontières de Judée-Samarie” avant d’être transférée dans un hôpital. Le soldat, plus légèrement atteint a rapidement été libéré de l’hôpital. Tsahal a adressé une demande officielle à l’AP pour récupérer l’arme volée à la soldate, et parallèlement, l’armée et le Shin Bet recherchent l’arme dans la ville.

Vidéo:

Photo “Hatzala sans frontières Judée-Samarie”

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Commentaire

  • KIGEM

    13 février 2018

    JUSQU A QUAND LES AUTORITÉS ISRAÉLIENNES NE PERMETTRONT PAS À CES JEUNES MILITAIRES D UTILISER LEURS ARMES DANS DE TELLES SITUATIONS
    UN PEU DE BON SENS MESSIEURS LES POLITICIENS

    Replay

Laisser un commentaire