lundi, 24 avril, 2017

Israël : 4,7% du PIB en Recherche. Le plus haut taux au monde

Les 22 pays arabes ne produisent ensemble que 40% des brevets déposés par Israël et 1% des brevets américains.

Les statistiques en matière de propriété intellectuelle constituent un outil important pour comprendre les tendances commerciales et technologiques dans les différents pays.

D’après l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), le nombre de brevets, excepté ceux afférents aux marques, dessins et modèles industriels, déposés en 2013 par les Chinois est de (734.081), devançant les Américains (501.128), Japonais (473.137), Coréens du Sud (223.517), Allemands (184.475), Français (71.073) Russes (34.065) et Israéliens (12.767).

Le nombre de brevets arabes enregistrés en 2013 se répartit comme suit: Arabie saoudite (3124), Egypte (760), Emirats arabes-unis (416), Maroc (354), Tunisie (218), Jordanie (212), Algérie (138), Qatar (84), Yémen (43), Bahreïn (19), Djibouti (1), Libye (0), Irak (0), Koweït (0), Liban (0), Mauritanie (0), Oman (0), Syrie (0), Somalie (0), Soudan (0). Si nous additionnons tous les brevets arabes, nous arrivons à seulement 5.108.

Ainsi, les pays arabes, qui disposent d’un potentiel humain, géographique et financier énorme, ne produisent collectivement que 40% des brevets déposés par Israël et 1% des brevets américains.

Israël affecte 4,7% de son PIB total à la recherche scientifique, ce qui est le ratio le plus élevé au monde, contre 0,2% pour l’ensemble des pays arabes. D’où une grande mobilité et une capacité d’innovation surprenante chez les Israéliens.

Source: http://www.boursorama.com/monbourso/redaction-participative/article.phtml?id=1363 – www.israelvalley.com

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×