mercredi, 15 août, 2018

“HAFTARA REEH” depuis Jerusalem avec Rony Akrich et David Sabbah

La sélection haftarah est tirée d’Esaïe 54: 11-55: 5.
Durant les sept semaines qui ont suivi Tisha B’Av, nous lisons une série d’haftarot du livre d’Isaïe qui se concentrent sur des thèmes de consolation. Ces haftarot ont pour but de réconforter une nation qui vient de pleurer la destruction de son espace le plus sacré et l’exil de sa patrie.
La prophétie d’Ésaïe se concentre sur la façon dont les Israélites opprimés vont une fois de plus atteindre la gloire. Leurs bâtiments seront faits de pierres précieuses, leurs enfants seront élevés en paix et leurs villes seront en sécurité. Dieu rappelle aux gens qu’aucun mal ne peut leur être causé sans son consentement. S’il décide qu’ils seront renforcés et restaurés, cela se produira. Esaïe promet qu’avec l’aide de Dieu, le peuple d’Israël sera invincible.
Dans la seconde moitié de la haftarah, Dieu continue dans la même veine, mais ajoute une stipulation: le peuple doit se tourner vers lui pour récolter les fruits qu’il promet. “Faites attention à moi, et vous mangerez des aliments de choix et savourerez les plats les plus riches” (55: 2). Dieu promet que, tout comme il a sorti David de son milieu pauvre et asservi, il l’a rendu roi, ainsi le peuple sortira de sa situation de misère.
Cette haftarah fait également partie de la haftarah de Parashat Noach.

 

 

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !