lundi, 26 juin, 2017

Qualita a deux ans! On fait le bilan?

Il y a deux ans tout juste naissait Qualita. Voulue et créée par Marc Eisenberg, cette association s’était fixée des objectifs ambitieux contenue dans son appellation: Alya, Klita (intégration) et qualité. Nous revenons sur ceux-ci avec le président de Qualita, Ariel Kandel.

 

Le P’tit Hebdo: Pouvez-vous nous rappeler la mission d’origine de Qualita?

Ariel Kandel: Qualita a été créée pour accompagner les Juifs de France venus très nombreux ces quatre dernières années.

Pour mener à bien cette mission, nous utilisons plusieurs vecteurs. Le premier est celui de réunir sous une même enseigne toutes les associations francophones israéliennes qui œuvrent pour l’intégration des olim. Aujourd’hui, nous comptons 70 associations membres de Qualita. Ce rassemblement nous permet d’aider ces acteurs sur le terrain.

Nous avons agi sur le levier primordial de l’emploi avec la création du Hub de l’emploi. Qualita est aussi un media avec Radio Qualita, une antenne interactive qui donne des informations et des conseils utiles pour une bonne intégration.

Enfin nous sommes une adresse auprès des autorités gouvernementales israéliennes afin de mettre au point un véritable plan d’intégration des 30 000 personnes qui ont fait leur alya de France ces dernières années et des 13% de Juifs de France qui déclarent souhaiter sauter le pas.

 

Lph: On reproche souvent aux Français de ne faire que des reproches au gouvernement israélien sur l’alya. Qualita est-elle le reflet de cette attitude?

A.K.: Dire que les Français sont des râleurs est caricatural. Les olim de France, tout comme les Israéliens nés sur place, savent protester quand quelque chose ne va pas. Ce n’est pas typique des Français!

Ceci étant, Qualita prône une voie médiane. Bien entendu, nous devons savoir remercier l’Etat d’Israël pour ce qu’il offre aux olim. Mais nous devons aussi dire haut et fort ce qui fait défaut dans un esprit constructif pour améliorer la société israélienne.

 

Lph: Au bout de deux ans, pensez-vous avoir été à la hauteur des espérances placées dans Qualita?

A.K.: Quelques chiffres illustreront ma réponse. Qualita pendant ces deux ans, c’est l’olimpiada qui a montré la force des olim de France avec plus de 5000 participants de tout le pays, c’est 70 associations membres, c’est 12 Qualita tours qui ont permis d’être en contact avec la plupart des acteurs de l’alya et d’établir un bilan des principaux défis des olim francophones, c’est un vrai interlocuteur pour porter la voix des olim de France auprès des autorités, c’est aussi un Hub de l’emploi qui aide concrètement les olim dans leurs recherches avec 236 rendez-vous d’orientation, 32 bilans de compétences, 120 CV envoyés, 35 entretiens fixés, 14 olim placés, 191 participations aux Job Clubs; le tout en un mois et demi d’existence.

Les Français sont un peu les parents pauvres de l’alya. Depuis des années, le ministère de l’alya et de l’intégration est tenu par les Russes, les Ethiopiens ont un représentant à la Knesset et le Américains sont aidés par Nefesh B’Nefesh qui reçoit 40 millions de shekels de subventions de l’Etat en plus des 40 millions qu’elle parvient à lever.

Nous, francophones, devons avoir une voix, il n’y a aucune raison pour que l’alya de France soit moins bien lotie.

 

Lph: Quelles sont les prochaines lignes d’action de Qualita?

A.K.: Parallèlement à la poursuite du travail déjà accompli, notre prochain grand projet sera celui de la  »banque du temps ». Il s’agit de réunir anciens olim et tsabarim et olim hadashim, les premiers donnant de leur temps pour aider les seconds. Ainsi se créent une solidarité nécessaire ainsi qu’un réseau de professionnels par secteurs.

Nous sommes conscients que la route est longue, mais l’optimisme est de rigueur. Avec beaucoup de patience et d’humilité, l’alya des Français sera bientôt largement facilitée non pas en créant des ghettos mais en donnant des outils pour une véritable intégration.

 

www.qualita.org.il

 

Guitel Ben-Ishay

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×