jeudi, 27 juillet, 2017

Le président de l’Etat au chevet de la famille Orbach

Le président de l’Etat Reouven Rivlin s’est rendu à Alon Shevout (Goush Etzion) au domicile de la famille Orbach. Dimanche, Erez Orbach hy’d fut l’une des quatre victimes de l’attentat terroriste d’Armon Hanatziv. C’est la troisième fois que cette famille est frappée par le deuil militaire. Ouri, le père du jeune soldat avait perdu un frère lors de la Guerre de Kippour et un neveu lors d’une mission au Liban.

Les parents et grands-parents d’Erez hy’d ont raconté au président comment le soldat, qui étai exempté de service militaire pour des raisons de santé, avait finalement réussi à intégrer Tsahal après une longue série d’examens et d’entretiens. Lors de dernier, il avait convaincu le jury en plaidant: « Je veux servir et défendre mon pays, je veux servir dans Tsahal ». Après quatre mois de service, il demandait déjà à ses supérieurs quand il pourrait intégrer l’école d’officiers! Il n’en aura jamais l’occasion hélas.

« Je suis convaincu que nous avons perdu un officier de grande qualité » a dit le président Rivlin.

La famille du jeune soldat a souligné qu’il fut un exemple des limites que peut atteindre une personne grâce à sa volonté et sa foi et en dépit des limites que sa santé lui impose. Elle s’est également dit impressionnée par les marques de sympathie et de solidarité venues de tout le pays et de tous les milieux. Reouven Rivlin a répondu: « On ne pourra jamais s’accomoder au deuil, mais l’unité qui s’exprime dans ces moments nous permet d’espérer ».

Myriam Orbach, la grand-mère d’Erez hy’d, très digne dans la douleur, déclarait « que jamais elle n’aurait imaginé que Tsahal allait venir frapper une troisième fois à leur porte ».

Photo Amos Ben Gershon / GPO / Aroutz 7

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×