dimanche, 17 décembre, 2017

Le président azéri lève le voile sur les achats d’armement à Israël

Au moment où le Premier ministre israélien atterrissait à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan pour une visite officielle, le président azéri Ilham Aliyev révélait l’ampleur des achats d’armement et de systèmes de défense israéliens par son pays: près de cinq milliards de dollars.

On comprend mieux les hauts-cris de « trahison de la nation islamique » poussés par Mohsen Pakayeen, l’ancien ambassadeur iranien à Bakou qui dénonce l’invitation faite par Ilham Aliyev au Premier ministre israélien!

Le Premier ministre israélien a été reçu mardi midi par le président azéri dans son palais. Plusieurs accords ont déjà été signés entre les deux pays pour de la coopération dans les domainess de l’économie, l’agriculture, la santé, la recherche scientifique, les technologies, l’énergie et le commerce. Une commission économique mixte a également été créée.

Le président Aliyev a chaleureusement accueilli son invité israélien. Il a souligné qu’il s’agit de la deuxième visite officielle de Binyamin Netanyahou et s’est dit certain que cette courte visite renforcera de manière significative les liens entre les deux pays dont le potentiel de développement est énorme. Il également rappelé que les relations entre Azéris et Juifs ont toujours été bonne durant l’Histoire et que les Juifs d’Azerbaïdjan ont largement contribué à sa prospérité.

De son côté, Binyamin Netanyahou a reconnu que les visites de dirigeants israéliens en Azerbaïdjan devraient être moins espacées que deux décennies. Il a rappelé l’accueil chaleureux dont il avait bénéficié en pleine nuit par l’ancien président Heydar Aliyev, père de l’actuel dirigeant. Le Premier ministre israélien a félicité son hôte pour l’impressionnant développement observé dans le pays et l’a remercier d’associer Israël à ce développement.

Binyamin Netanyahou a évoqué les divers domaines de coopération entre les deux pays, notamment celui de l’énergie, et rappelé qu’à côté de l’acquisition de pétrole azéri par Israël, l’Etat hébreu va pouvoir à l’avenir utiliser le gigantesque gazoduc qui passera par l’Azerbaïdjan et la Turquie pour achemeniner du gaz israélien.

Enfin, Binyamin Netanyahou s’est félicité de l’évolution positive dans certains pays arabes et musulmans concernant Israël et a conseillé aux pays musulmans de prendre exemple sur les liens d’amitié qui règnent entre Israël et l’Azerbaïdjan qui sont excellentes et profitent aux deux pays.

Photo Illustration

Commenter avec Facebook
×
×