dimanche, 24 septembre, 2017

Le plus long périple de Nétanyahou pour la cause d’Israël par Freddy Eytan

Le Premier ministre Benjamin Nétanyahou entame ces jours-ci un long voyage qui l’amènera dans plusieurs pays d’Amérique latine, puis à New-York, où il rencontrera le Président Trump et prononcera un discours dans le cadre de la réunion annuelle de l’Assemblée générale des Nations-Unies.

Sa longue absence hors du pays fera oublier momentanément les enquêtes policières courantes sur les « Affaires ».

Le Premier ministre aura ainsi l’occasion de consolider les relations bilatérales et de justifier la cause légitime de l’Etat juif face aux menaces de ses ennemis proches et lointains.

La visite à Buenos Aires sera émouvante et particulière. Rappelons que deux attentats terroristes ont eu lieu dans la célèbre capitale du tango. En mars 1992 contre l’ambassade d’Israël, qui avait fait 29 morts dont 4 diplomates israéliens, et en juillet 1994 contre le Centre communautaire juif qui avait tué 85 personnes.

Jusqu’à ce jour aucun groupe terroriste n’a pris officiellement la responsabilité de cs deux attentats et les autorités locales ont étouffé l’enquête. Pourtant, nul doute que les auteurs appartiennent au Hezbollah et que les attentats ont été commandités et planifiés par Téhéran.

Soulignons que plus de 230 000 Juifs vivent aujourd’hui en Argentine, et cette première visite de Nétanyahou a pour but de consolider le lien avec la sixième plus importante communauté juive au monde. Outre l’Argentine, et accompagné de nombreux hommes d’affaires, Nétanyahou renforcera également les relations avec le Paraguay, la Colombie et le Mexique dans le domaine de l’agriculture, des communications, la technologie et les systèmes de Défense.

Après son voyage en Amérique latine, le Premier ministre aura l’occasion de rencontrer de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement lors de la réunion de l’Assemblée générale des Nations-Unies. Dans son discours, il soulignera qu’Israël n’est pas du tout isolé dans l’arène internationale et compte de nombreux amis.

Le Premier ministre brossera un tableau de la situation géopolitique de la région avec un fort accent sur la menace de l’Iran. Il s’agit bien d’une menace existentielle non seulement pour l’Etat juif, mais aussi pour la stabilité de l’ensemble des régimes arabes du Moyen-Orient.

Sa rencontre avec le président Trump consolidera les relations stratégiques avec les Etats-Unis et surtout coordonnera les prochaines étapes pour relancer le processus de paix avec les Palestiniens et aboutir à un règlement régional.

C’est à la veille de Rosh Hashana que Nétanyahou retournera en Israël pour fêter la nouvelle année juive que tous ici espèrent bonne et fructueuse. Shana Tova !

 

Freddy Eytan, « Le plus long périple de Nétanyahou pour la cause d’Israël », Le CAPE de Jérusalem, publié le 6 septembre 2017: http://jcpa-lecape.org/le-plus-long-periple-de-netanyahou-pour-la-cause-israel/

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×