mercredi, 15 août, 2018

Plaque de Bezons : La communauté réagit vivement

Suite à l’inauguration de la plaque « Allée de la Naqba », les réactions ont été nombreuses dans la communauté juive, et parmi les autorités locales. LA PLAQUE EST RETIREE.

Le BNVCA

Le BNVCA a immédiatement protesté et demandé le retrait de ces panneaux : « Le BNVCA, en colère, condamne avec la plus grande vigueur la nouvelle provocation odieuse du Maire de Bezons (78) et de sa clique antisioniste qui baptise honteusement du nom de Nakba (catastrophe en arabe), une allée de la ville. Le panneau est écrit à la fois en français et en arabe, et indique « en mémoire de l’expulsion des 800000 palestiniens », il y traite David Ben Gourion, le Premier Ministre de l’Etat juif de « criminel de guerre »
Lire la suite ICI

Le CRIF

Ce mardi matin, le Crif a appris l’installation d’une plaque « Allée de la Nakba » dans la ville de Bezons. La plaque est accompagnée d’une seconde inscription en arabe ainsi que d’un commentaire qualifiant notamment David Ben Gourion de « criminel de guerre ». Le Président du Crif Francis Kalifat a immédiatement pris contact avec le chef de cabinet du Ministre de l’Intérieur. Ce dernier a contacté le Préfet du Val-d’Oise afin qu’il se rapproche de la municipalité de Bezons. Le retrait des plaques a été effectué dans l’après-midi par les forces de police.

Francis Kalifat

@FrancisKalifat

– Le Maire de Bezons a dépassé les bornes !
Ces déclarations sont fausses, choquantes, irresponsables et dangereuses. Elles encouragent les violences antisémites qui sévissent actuellement en les justifiant historiquement.

Meyer Habib

Pour Meyer Habib, cette plaque « Allee de la nakba  » est le « nouveau symbole d’un certain naufrage républicain »

Madame Aliza Bin Noun

L’ambassadrice d’Israël en France juge « Ce soutien au terrorisme palestinien est honteux et inacceptable ».

Aliza Bin Noun

@AlizaBinNoun

Je condamne fermement l’allée de la Nakba inaugurée à @villedebezons et sa plaque insultante qualifiant David Ben Gurion de criminel de guerre. Ce soutien au terrorisme palestinien est honteux et inacceptable. J’appelle les autorités à retirer cette plaque immédiatement.

Les autorités locales

Jean-Yves Latournerie, préfét du Val d’Oise, considère que l’apposition de ces plaques ne « relève pas de la compétence de maire » et a appelé M. Lesparre, le maire de Bezons, à « retirer les plaques susceptibles de provoquer des troubles graves à l’ordre public. »

Les très énervés

Peu de discours……

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Commentaire

  • Pierre

    14 juin 2018

    Il n’y a plus de citoyens juifs dans les municipalités communistes les maires étant antisionistes et entretenant l’antisémitisme. Le PCF pourrait être interdit

    Replay

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !