lundi, 29 mai, 2017

 »Un père, un maître, un exemple » Gala Toldot Nissim

Fondées en 2002 par le Rav Ariel Bijaoui, à la mémoire de son père le Rav Nissim, z »l, les Institutions Toldot Nissim, se déclinent aujourd’hui en plusieurs établissements scolaires. Crèche, gan, écoles pour garçons jusqu’à la kita ‘het et pour filles jusqu’à la kita youd alef à Jérusalem et depuis la dernière rentrée, une crèche et les kitot tet et youd pour filles à Raanana.

Ces établissements qui ne s’adressent pas uniquement au public francophone avait comme maitre et guide spirituel, le Rav Yossef Haïm Sitruk, z », beau-père du Rav Bijaoui.

Le gala annuel des institutions sera cette année sous le signe de l’hommage à ce grand homme de Torah. Le Rav Ariel Bijaoui nous en dit davantage.

 

Le P’tit Hebdo: En quinze ans d’existence, quel regard portez-vous sur les Institutions Toldot Nissim?

Rav Ariel Bijaoui: Nous accomplissons, grâce à D’ieu, un travail important et qui porte ses fruits. Nos écoles correspondent à une vraie demande d’une éducation kodech à un niveau soutenu tout en enseignant le ‘hol conformément aux programmes officiels. Tous les ans nos élèves intègrent les meilleures yeshivot du pays et notre nom est reconnu.

Par ailleurs notre Beth Hamidrach fonctionne avec beaucoup de dynamisme: prières, kollel du soir, shabbatot, cours et activités pour enfants, etc.

Lph: La disparition du Rav Sitruk a du vous laisser dans un grand désarroi?

Rav A.B.: A titre personnel et familial déjà, son décès a été très difficile. Sur le plan des institutions, nous avons perdu un guide, un vrai maître. Il nous donnait son avis sur chaque décision concernant aussi bien les établissements que les élèves en particulier. Aujourd’hui, c’est effectivement une période très éprouvante pour nous. D’ merci, les grandes décisions de création ont été prises de son vivant. Mais sa parole nous manque cruellement.

 

Lph: Le gala de cette année sera une soirée hommage.

Rav A.B.: Oui, nous avons tenu à faire les choses en grand. Mon beau-père disait toujours:  »Un grand homme ne fait pas de grandes choses mais rend toutes les choses grandes ».

Donc nous allons rendre le gala plus grand cette année, nous voulons que tout tourne autour de lui. Il a tellement fait pour que le monde juif étudie que la meilleure façon de le lui rendre c’est d’organiser ce que nous avons appelé  »une année d’étude pour le Rav Sitruk » et que nous mettons en œuvre dans nos écoles et kollel.

Lors de la soirée, Morde’haï Ben David, qui connaissait bien le Rav et l’appréciait particulièrement, donnera un concert. Nous projetterons un film sur la vie du Rav. Rabbi David Pinto a aussi tenu à être présent pour rendre hommage au Rav Sitruk.

La mobilisation autour de ce gala, la générosité des gens pour offrir les prix de la tombola, la facilite avec laquelle nous avons pu organiser cet évènement ne peuvent pas être liées au hasard!

Ce sera une soirée belle, riche et émouvante, lors de laquelle tout le monde pourra exprimer son attachement au Rav.

 

Gala Toldot Nissim, lundi 13 février, 19h30, Oulamei Nof, Bayit Vagan, Jérusalem

Renseignements: 07 72 024 833

www.ravbijaoui.com

 

Guitel Ben-Ishay

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×