jeudi, 19 avril, 2018

Orthodoxes et sionisme: un sondage intéressant…

Un sondage sur l’indice du sionisme dans la population israélienne a été réalisé à l’occasion du 70e anniversaire de l’Etat d’Israël. Sans surprise, la population qui s’identifie au sionisme-religieux a atteint un chiffre record avec 95% des personnes interrogées qui se définissent comme sionistes. Ce taux est supérieur à celui de la population juive globale qui se définit à 86% comme sioniste. (ce taux est le même chez les natifs d’Israël – sabras – que chez les immigrants).

Mais la surprise est venue de la population orthodoxe, où près de la moitié des personnes interrogées (45%) a répondu qu’elle s’identifie au sionisme. Il s’agit d’une donnée très encourageante, vu que les valeurs sionistes ne sont absolument pas enseignées dans le réseau éducatif orthodoxe et que ces 45% évoluent dans un milieu a-sioniste voire antisioniste.

Ce chiffre confirme aussi les mouvements de fond qui s’effectuent dans la société orthodoxe depuis un certain nombre d’années, société qui est loin d’être monolithique, avec de plus en plus d’orthodoxes qui effectuent un service militaire, entreprennent des études supérieures ou des formations professionnelles et qui entrent dans le monde du travail et donc dans la société.

Finalement, ces 45% sont moins “visibles” et moins bruyants que la petite minorité qui manifeste régulièrement et entache tout ce secteur, mais ils indiquent la direction que prend la population orthodoxes pour les années à venir.

Photo Abir Sultan / Flash 90

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Commentaires

  • WILLIAM

    16 avril 2018

    Mr François Tanzy. Peut être devriez vous relire le commentaire de Ami Artsi parce qu’il me semble que vous l’avez pas compris. Il y a une énorme différence entre l’antisionisme des populations Haredi d’Israel et celui de Mr Mélanchon ! D’une part nous avons un antisémite invétéré et de l’autre, une population qui refuse que le joug de la modernité incarnée par l’état d’Israel.
    Les Haredi sont contre la laïcité et contre l’idée d’un Etat qui ne fonctionne pas sur des bases religieuses. Ce qu’a voulu dire Ami Artsi (il me semble), c’est qu’il y a une différence entre le Sionisme religieux traditionnel (le retour à la terre d’Israël tel qu’indiqué dans le corpus théologique) et le Sionisme moderne (très laïc, non religieux et très à gauche à la limite du Bolivarisme).
    Être non religieux et athée n’est absolument pas incompatible avec le Sionisme moderne.
    Ce que dit Ami Artsi (sans vouloir mettre des mots dans sa bouche et si j’ai bien compris), c’est que certaines personnes font preuve d’un attachement à ces deux formes de Sionismes biens distincts, certaines personnes ne s’attachent qu’à sa forme traditionnelle (les Haredi par exemple) ou encore, d’autres, qu’à sa forme moderne (Les athées ou autres); mais très rares au sein du peuple d’Israël sont ceux qui rejettent ces deux formes de Sionismes (Mêmes les gens les plus à gauche en Israel ont accusés Mélanchon d’être un antisémite et lorsque l’on connait la virulence de cette gauche, cela veut dire beaucoup).

    Replay
    • François Tanzy

      16 avril 2018

      En fait,je ne répondais pas à Ami Artsi, mais si j’avais mis mon commentaire indépendant, cela effaçait le sien par un dysfonctionnement que je m’éreinte à signaler à LPH,qui n’en tient aucun compte(relayez le si vous avez une meilleure “aura” que moi!)
      Son commentaire est beaucoup plus “pointu” que le mien,qui renvoie à la simple question que soulève le fait d’être “religieux,orthodoxe” et …”antisioniste” , que Mr Mélenchon soit antisioniste ne nous étonne pas , même si moins sévère que vous, je n’irai, pas jusqu’à le taxer d’antisémitisme,simplement pas vraiment ami d’Israël (je reconnais ici un euphémisme)
      Mais ,ces religieux ,s’il n’ y avait pas d’Israël, que feraient ils,que deviendraient ils dans ce Monde ou l’on tolère de moins en moins la différence,(ou l’on cultive de plus en plus l’indifférence…) Simple point de vue et mise au point, F.T

      Replay
  • Roberto

    18 avril 2018

    ” Melenchon pas antisemite”,fallait arriver a le dire !
    Comment appelez vous donc ceux qui disent que les jeunes qui vont dans les manifestations ou l’on crie “mort aux Juifs ” sont ” l’honneur de la France ” !

    Replay

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !