mardi, 25 juillet, 2017

Obama fait ses adieux politiques au peuple américain

Le président sortant des Etats-Unis Barack Obama (démocrate) a prononcé dans la nuit son dernier discours avant de quitter, dans neuf jours, la Maison Blanche pour laisser la place à son successeur, le Républicain Donald Trump. C’est à Chicago, ville où il a entamé sa carrière, qu’il a fait ses adieux politiques au peuple américain en présentant un bilan satisfaisant de ses huit ans de pouvoir.

Il a tout d’abord remercié les citoyens de son pays, affirmant qu’ils avaient fait de lui un ‘meilleur président’ et un ‘homme meilleur. Il a ensuite énuméré les réalisations ‘positives’ de son mandat de huit ans, évoquant notamment la fin de la récession économique, la restauration des relations avec Cuba et l’accord qui a permis, selon lui, de stopper le programme nucléaire de l’Iran. Il s’est vanté également d’avoir réussi à abattre le cerveau des attentats du 11 septembre 2001. Il a ensuite affirmé que ‘l’Amérique était devenue un endroit meilleur et plus fort’.

Obama a ensuite déclaré: “Dans dix jours, le monde sera témoin du signe distinctif de notre démocratie: une passation de pouvoirs des plus faciles entre les gouvernements. J’ai promis au président élu Trump que mon administration mettrait tout en œuvre pour que le passage se fasse facilement comme le président Bush l’a fait pour moi ».

Evoquant ensuite la guerre contre Daech, le président sortant a indiqué que ‘les forces de la coalition avaient éliminé les principaux chefs de ce groupe terroriste et repris la moitié de son territoire’. Il a ensuite affirmé que Daech serait finalement détruit.

Obama n’a pas oublié, dans son discours, de parler de l’influence des Etats-Unis sur la scène internationale ‘qui ne pouvait être remise en cause par des adversaires comme la Russie ou la Chine’.

Après avoir remercié son épouse Michelle, Obama a terminé son allocution en déclarant : « Je demande aux citoyens américains de croire non pas à mes capacités à apporter des changements mais à votre capacité. Oui, nous le pouvons, ‘yes we can’, et nous l’avons fait ».

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Commentaires

  • julie

    11 janvier 2017

    On n’a qu’une chose à dire : BON DEBARRAS et bonne réorientation en acteur à Hollywood avec Meryl Streep et Beyoncé sans oublier le con DE NIRO !!!

    Replay
  • Maccabi

    11 janvier 2017

    Casses toi ! Pauv c….!

    Replay

Laisser un commentaire

×
×