dimanche, 22 avril, 2018

Msouki de pessah By Vanessa FEDIDA

Ingrédients:

2 oignons

Une demi boite de tomates pelées ou concassées

2  grosses cuillères d’ail en purée

Harissa (1 à 2 cuillères à café selon goût)

Sel, poivre blanc, paprika, marakof, bouton de rose

Un demi-céleri

Un sachet de blettes

4 carottes

2 petits navets

2 choux raves (colorabis)

1 demi-chou blanc

Presqu’un kilo d’épinards surgelés

Environ 350 g de fèves surgelés

1 botte de coriandre

1/2  botte de menthe

Presqu’une botte d’aneth

Un kilo de plat de côte avec os

600 à 700 g de jarret

Quelques morceaux d’agneau pour le goût

 

Préparation:

Faire revenir les oignons dans un peu d’huile et ajouter les tomates pelées ou concassées et l’ail en purée,  la harissa, le sel, le poivre blanc, le paprika, le marakof et le bouton de rose.

Ajouter les légumes : Si en coupant vous voyez que ça ne rentre pas dans la marmite pas de panique, fermez le couvercle et laissez mijoter un peu ça s’affaissera puis rajouter le reste.

Laissez prendre de la couleur environ 10 minutes et les légumes vont sortir de l’eau (donc surtout ne pas en ajouter).

Mettez votre viande.

Petite astuce de ma grand-mère: mettre 2 c. à c. de ” 4 épices ” ça parfume d’autant plus.

Goûter  pour ajuster (sel,  poivre …). Laisser mijoter pendant au moins 3 à 4 h.

(En milieu de cuisson je mets mon asbana préparé par ma mamie Bh)

 

Voilà c’est prêt! Bon appétit et merci mamie Fortunée pour cette délicieuse recette

Pessah cacher vesameah

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Commentaire

  • Hamec Deschamps

    6 avril 2017

    Dans le msoqy on ne met pas de blettes en Tunisie, mais on met des cardons voire du ‘khorsheph'(cardon sauvage), ainsi que toutes sortes de légumes à l’exception des pommes de terre. On y ajoute les feuilles de romaines qui ne sont pas présentables pour le sédèr, et des bâtons de cannelle. Recette reçue de ma mère, z”al, qui l’avait reçue de sa propre mère. J’ai 72 ans et me suis toujours intéressé, entre autres, aux recettes de cuisine, de Tunisie bien entendu, mais aussi d’ailleurs. Pessa’h Kashèr WéSaméa’h à toute la communauté juive mondiale. Et qu’Hashèm nous envoie le Mashia’h pour faire régner la paix dans le monde.

    Replay

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !