lundi, 24 avril, 2017

Le modèle d’excellence scolaire français s’invite en Israël

Situé au cœur du campus scolaire de Mikvé Israël, premier établissement créé en Israël par l’Alliance-KIAH, le collège-lycée Maïmonide Mikvé Israël propose des classes de lycée préparant les élèves francophones au bac français. Un programme d’excellence pour les Olim désireux de préserver leur culture et leur langue française, tout en s’intégrant dans la société israélienne.

Le modèle d’excellence scolaire français s’invite en Israël

Forte du succès de l’an passé, l’école Maïmonide Rambam Mikvé Israël ouvre, pour la deuxième année consécutive, des classes de lycée sur le modèle de l’école juive française, aux côtés de son cursus israélien.

La filière française, fruit d’un partenariat entre l’Alliance-KIAH et le groupe scolaire Maïmonide Rambam, couvre les classes de seconde, première et terminale. Elle a accueilli ses premiers élèves issus de l’Alya francophone à la rentrée 2016.

Le lycée, dirigé par l’ancienne directrice de l’école Maïmonide de Boulogne, Mme Sylvia Elbaze, propose un programme académique conforme à celui du ministère français de l’Éducation nationale. Le but : permettre une immersion des élèves francophones en cours d’intégration en Israël au sein d’un établissement israélien, tout en assurant la continuité de leurs études sur un mode scolaire préparant au bac français des séries E et ES.

L’établissement, sous l’égide du département « memlakhti-dati » du ministère israélien de l’Éducation, se trouve au cœur du campus scolaire de Mikvé Israël, créé par l’Alliance-KIAH (Alliance israélite universelle en Israël – Kol Israël Havérim) en 1870. Il profite ainsi de l’expertise de l’établissement et de la vision universelle de l’Alliance-KIAH.« Nous avons créé ces classes françaises pour répondre à de nouveaux besoins, en particulier ceux d’un public traditionnel venant d’écoles juives. Ces Olim francophones souhaitent trouver un prolongement de ce qu’ils connaissaient en France et poursuivre une scolarité sur ce modèle d’excellence », explique Eva Labi, directrice du département Éducation Israël­/Diaspora au sein de l’Alliance – KIAH.

Une intégration facilitée par la vie commune avec des élèves israéliens

« La particularité de la filière française de l’école Maïmonide Mikvé Israël est d’être intégrée au sein du collège lycée israélien, permettant ainsi un véritable contact des Olim avec les élèves israéliens », souligne sa directrice Sylvia Elbaze.

Le lycée propose un internat, accueillant aussi bien les élèves dont les parents résident en Israël que ceux arrivés seuls en Israël. L’hébergement à l’internat facilite l’intégration en renforçant les contacts entre les élèves des deux filières.

En outre, l’intégration est renforcée par des activités et des classes communes (notamment avec une classe de seconde à double voie), permettant aux élèves francophones d’appréhender la culture israélienne différemment.

Entre autres sorties, les élèves ont visité des fouilles archéologiques, où ils ont pu se rendre compte de la présence juive millénaire à Yaffo ou à Jérusalem. Ils ont également fait un voyage en Pologne et visité des sites historiques et culturels, tels que le mémorial de la Shoah, Yad Vashem, ou encore le musée Beit HaTfouzot.

Viser l’excellence et mieux connaître la culture israélienne

Les objectifs de cette filière d’intégration sont donc multiples :

  • permettre aux élèves de maîtriser l’hébreu (grâce à un Oulpan intensif) et de découvrir la culture et la société israéliennes,
  • viser l’excellence aussi bien dans l’enseignement général que dans l’enseignement des matières juives,
  • approfondir les connaissances juives des élèves par des « visites bibliques sur site ».

Les élèves suivent ainsi un Oulpan d’hébreu intensif et bénéficieront en Terminale, dès l’année scolaire à venir, d’une préparation aux tests psychométriques. Le bac français de l’établissement est du reste reconnu par toutes les universités israéliennes, permettant une intégration immédiate.

Le lycée Maïmonide Mikvé Israël propose des études juives dans les matières suivantes : Pirkei Avot, Dinim, Houmash et Parachat HaChavoua. « Le programme de kodesh invite les élèves à réfléchir au sens des valeurs et des textes juifs, à ce que la tradition et les écritures nous apprennent aujourd’hui, au XXIe siècle », explique Mme Labi.

En outre, des programmes spécifiques d’études juives de l’Alliance-Kiah seront intégrés dès l’année prochaine pour renforcer cette dimension d’une étude juive sur le sens et le fond, ouverte au monde contemporain.

Pour les élèves plus jeunes, le collège-lycée Maïmonide Mikvé Israël propose un programme d’intégration (apprentissage de l’hébreu, découverte du pays, etc.) au sein des classes de collège israéliennes.

S’inscrire au lycée Maïmonide Mikvé Israël et commencer du bon pied en Israël

Les inscriptions à la filière française du lycée Maïmonide Mikvé Israël sont en cours. La page Facebook « Collège Lycée Maïmonide Rambam à MIKVE Israël » et le site de l’établissement www.maimonide-mikve.com proposent de  visionner un film de présentation de l’école.

Des navettes sont organisées depuis les villes comptant une population francophone importante, surtout dans le centre du pays : Raanana, Herzliya, Tel Aviv, Netanya… Une navette sortira également de Rishon LeTzion dès l’année prochaine. Il est en outre possible de faire une demande de bourse.

Pour plus d’informations et pour s’inscrire, contactez l’établissement à l’une des adresses courriel suivantes :

[email protected]

[email protected]

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×