mardi, 28 février, 2017

Microsoft et Qualcomm investissent dans Team8 une société israélienne de cybersécurité

La société de capital-risque de Microsoft et Qualcomm ont investi dans Team8, une start-up israélienne de cybersécurité, comme le font les grandes entreprises multinationales à l’affut de l’industrie du cyber qui est en plein essor en Israël face aux menaces croissantes.

Team8, qui a également annoncé lundi un partenariat stratégique avec Citigroup pour aider à développer ses produits, a déclaré qu’avec ce nouvel investissement, la somme totale recueillie est de 92 millions $.

Ses autres investisseurs sont Cisco, AT&T, Accenture, Nokia, Temasek de Singapour, le japonais Mitsui, Bessemer Venture Partners, Eric Schmidt le Président exécutif de Google Innovation Endeavors et Marker LLC.

Alors que le nombre de tentatives de cyberattaques était de 20 000 par semaine il y a deux ou trois ans, ce chiffre est maintenant passé à 600.000 ou même 700.000, a déclaré Yoram Yaacovi, directeur général du centre de développement de Microsoft Israel.

Israël compte quelque 450 cyber start-up, qui reçoivent 20% des investissements mondiaux dans le secteur. Bien que le besoin de sécurité augmente rapidement, la prolifération des startups montre bien la concurrence dans tous les sous-secteurs, mais “une grande partie des entreprises créées n’arriveront pas à la ligne d’arrivée”, affirme Nadav Zafrir, CEO de Team8 et ancien commandant de l’unité 8200 de technologie et intelligence de l’armée israélienne, lors d’une conférence de presse. Les CEO Israel Grimberg et Liran Grinberg, cofondateurs de Team8, sont eux aussi vétérans de cette même unité.

Israël possède une industrie de haute technologie bien établie, utilisant des compétences de travailleurs formés dans les secteurs militaire et de renseignement. Les allégements fiscaux et le financement gouvernemental ont encouragé les entreprises dans leur démarrage et ont également attiré des entrepreneurs en grand nombre venus de l’étranger.

Lancé en 2014, Team8 emploie 180 personnes en Israël, aux États-Unis, en Grande-Bretagne et à Singapour et prévoit d’embaucher 100 travailleurs supplémentaires en 2017.

Par Tova Cohen – Aharon Kahn

Source: Reuters

www.israelvalley.com

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×