dimanche, 17 décembre, 2017

Maccabi à Jérusalem: Toujours plus haut

Les soins médicaux en Israël passent par les fameuses  »koupot holim », caisses maladie. Maccabi est dans le duo de tête des caisses les plus plébiscitées par les Israéliens avec plus de 2,2 millions d’adhérents. Elle arrive même en tête dans certaines grandes villes comme Tel Aviv, Raanana ou Rishon LeTsion.

Dans ce tableau à succès, la capitale, Jérusalem, faisait quelque peu figure de parent pauvre de la Maccabi… Jusqu’à ces trois dernières années. La caisse a décidé d’y investir de nombreux moyens et services, et les habitants de Jérusalem ne s’y sont pas trompés: ils deviennent en masse, membres de la Maccabi.
LPH s’est entretenu avec Gidi Leshetz, directeur Maccabi de la région de Jérusalem.

 

Tirer le niveau vers le haut

 »Maccabi est un caisse maladie bien installée en Israël », commence Gidi Leshetz,  »Il y a trois ans, nous avons décidé de transporter cette force aussi à Jérusalem, ville où nous étions moins présents ». En débarquant à Jérusalem, la Maccabi arrive sur un terrain où les koupot holim présentes se reposaient sur un statu quo et ne renouvelaient pas les services proposées à leurs membres.  »Lorsque nous sommes arrivées, nous avons réveillé la concurrence », reconnait Gidi,  »cela a été bénéfique pour tout le monde! ».

 

Quels sont les atouts de la Maccabi?

A cette question, Gidi Leshetz donne plusieurs éléments de réponse:  »Nous avons apporté à la ville, des services novateurs, une médecine de proximité et un personnel dévoué ».

Maccabi se décrit, en effet, comme une caisse maladie avec des valeurs:  »Nos médecins et tout notre personnel voient leur métier comme une mission. Ils veulent aider et font leur maximum pour apporter des solutions et de la sérénité aux patients. Nous pouvons prétendre à un service qui repose sur le professionnalisme et l’empathie ». A cela s’ajoute, les pharmacies de la koupa qui permettent de faciliter les achats de médicaments, les accords avec de nombreux centres d’examens médicaux, des soins dentaires avec une bonne prise en charge, des temps d’attente réduits pour les rendez-vous, des soins de médecine alternative avec Maccabi Tivi, des solutions d’hospitalisation à domicile et toute une série de services digitaux.

Sur ces derniers Gidi Leshetz tient à s’attarder, puisque Maccabi est la seule caisse à proposer ses services en ligne, à ce degré.  »Grâce aux nouvelles technologies, nous pouvons établir des programmes de soins à distance. Par ailleurs, les patients ont la possibilité de communiquer presque en direct avec leurs médecins par l’intermédiaire de notre application. Alors que dans la plupart des pays occidentaux, ces services sont onéreux, chez nous, ils sont compris dans la cotisation ».

Maccabi est aussi fière d’avoir mis en place des applications pour les soins gynécologiques mais aussi pédiatriques avec pour les parents la possibilité de parler par téléphone ou par vidéo à leur pédiatre en dehors des heures d’ouverture du cabinet.

 

« Nous croyons dans un service personnalisé »

Maccabi veut aussi parler la  »langue » de ses patients.  »Nous croyons dans un service personnalisé », précise Gidi,  »Nous devons être à l’écoute de nos patients, de leur culture, de leurs spécificités ». C’est pourquoi, Maccabi s’ouvre aux francophones en leur proposant de la documentation traduite en français et du personnel médical francophone et/ou sensible à l’approche française de la médecine et du rapport au patient.

L’implantation de la Maccabi à Jérusalem est couronnée de succès puisque c’est la troisième année consécutive qu’elle y termine avec plus de nouveaux adhérents que de membres ayant décidé de la quitter.  »C’est unique dans le domaine des caisses maladies », se félicite le Directeur dans la région.

 

Pour aller plus loin: *4535

 

Guitel Ben-Ishay

Photo: Shay Adam

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×