samedi, 21 juillet, 2018

Les Job Clubs du Hub. Une recherche d’emploi clé en mains

“Chercher un travail, c’est un travail en soi”, nous lance Reouven Adam, directeur du département “placement en entreprise” du Hub de l’emploi de Qualita. Et il poursuit, ”Comme tout métier, cela s’apprend.”

Il définit ainsi précisément le but des Job Clubs du Hub de l’emploi de Qualita: apprendre à chercher du travail de manière efficace et à devenir autonome dans cette démarche afin de pénétrer le marché du travail en Israël.

Nous faisons avec Reouven Adam un tour d’horizon de ces ateliers au nombre de cinq.

 

Les Jobs Clubs CV et recherche d’emploi

Ces ateliers, créés et adaptés au monde des olim francophones par Reouven Adam, commencent par les notions essentielles pour rédiger son CV. ”Il faut comprendre que pour un recruteur, au-delà du contenu, c’est la mise en page qui est importante”.

Par ailleurs, il ne convient pas d’envoyer le même CV partout, le candidat doit l’adapter au poste pour lequel il postule.

Le Hub propose ensuite un atelier sur la façon dont il faut s’y prendre pour chercher du travail. ”Ce qui est fondamental, avant même de s’attaquer aux petites annonces”, insiste Reouven, ”c’est de définir précisément le domaine dans lequel on veut travailler, afin de mieux cibler sa recherche, de gagner un temps précieux et de s’économiser des frustrations”. Les séances de ce Job Club permettent d’apprendre comment chercher, où chercher et combien de temps il est nécessaire de consacrer à cette recherche. ”Nous voulons aussi faire comprendre aux participants, que chercher un emploi, c’est savoir saisir les opportunités, savoir qu’une embauche en entraîne une autre qui nous rapprochera de notre emploi idéal”.

 

L’entretien d’embauche

“Souvent, les candidats ressortent avec des regrets d’un entretien d’embauche”, constate Reouven. C’est donc pour optimiser ses chances qu’un Job Club préparation à l’entretien d’embauche a été mis en place. ”Nous apprenons aux candidats à se présenter en quelques mots et à se mettre en avant de façon concise et efficace”. Les fameuses questions pièges, ou questions difficiles sont abordées et des conseils pour y répondre sont donnés. ”Le langage corporel est fondamental lors d’un entretien, nous formons les candidats à cette discipline”, ajoute Reouven. Enfin, des mises en situation et simulations sont réalisées permettant aux participants de se préparer de façon complète à la rencontre avec l’employeur israélien.

 

Se faire un réseau

Le réseau social que le candidat doit savoir maitriser, d’après Reouven, c’est ”LinkedIn”. ”Il s’agit d’un outil professionnel, du réseau le plus consulté par les recruteurs d’une part et celui qui permet de se constituer des contacts professionnels d’autre part”. Le Job Club ”LinkedIn” permet de devenir un as de cet outil, en sachant se créer un profil vendeur.

Reouven rajoute : de nos jours, 40% des recrutements dans les sociétés israéliennes se font par ce qu’on appelle « Haver mévi haver » (un ami amène un ami).

“Un Olé, n’ayant pas grandi en Israël, ne bénéficie pas de cette opportunité. Pour remédier à ce manque, nous développons un Job Club Networking, qui donnera les clés pour se créer un réseau israélien et intégrer les sociétés par le système « Haver mévi haver ». Le premier Job Club Networking se tiendra après Pessah”.

 

Le chemin accompli depuis un an

Au bout d’un an d’existence, les Job Clubs ont permis à plusieurs dizaines de participants de trouver rapidement et de façon autonome un emploi. Un bilan prometteur.

 

Pour s’inscrire aux Job Clubs :

www.hub-emploi.org.il
 

Guitel Ben-Ishay

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !