mercredi, 15 août, 2018

Le temps de la cerise. Vous êtes ses invités!

Elle sera au rendez-vous comme chaque année! La cerise vous attend au Kibboutz Rosh Tzurim, le vendredi 1er juin pour une journée festive et délicieuse, haute en couleurs.

 

Sous les cerisiers, la terre du Goush Etsion

Le festival de la cerise du Goush Etsion a presque 20 ans: une histoire ancienne chaque année renouvelée et améliorée. C’est animé de son amour pour la région du Goush Etsion, que Yoram Bitane a lancé l’idée. Il voulait créer un événement qui permettent aux gens de tous les horizons de découvrir cette terre si riche, si belle et si chargée de notre histoire.

Mais pourquoi avoir choisi la cerise comme star d’un tel rassemblement? C’est Sara Brownstein, collaboratrice de Yoram qui nous répond: ”A l’époque où Yoram a lancé le concept, la cerise était un fruit très rare en Israël. Lorsque le festival a fait ses premiers pas, les cultures de cerises commençaient à peine dans le Goush Etsion, région particulièrement propice à la cerise. Depuis, on cultive la cerise dans d’autres endroits du pays, comme le Golan, notamment”.

Ainsi, les organisateurs du festival invitent chaque année le grand public à célébrer ce fruit et au-delà la terre sur laquelle il pousse. ”Le Goush Etsion est une région magnifique que nombre de personnes hésitent à visiter pour des considérations sécuritaires. Nous voulons leur dire que le Goush les attend à bras ouverts et qu’il a beaucoup à offrir tant sur le plan des paysages que sur celui des attractions”. Et cela fonctionne: la cerise fait tourner la tête aux plus réfractaires, comme nous le raconte Sarah: ”Un groupe nous avaient commandé une visite du Goush Etsion, au dernier moment, ils ont annulé, ils se posaient des questions sécuritaires. Un mois après, nous les avons croisés au festival des cerises. Face à notre étonnement, ils nous ont répondu: ”Ah mais là ce n’est pas pareil, nous sommes venus pour la cerise!!”. Précisons que la sécurité de l’événement est assurée par la police et l’armée.

 

”Une grande kermesse”

Sara Brownstein nous décrit l’ambiance qui règne tous les ans dans les champs de cerises du Kibboutz Rosh Tzurim: ”L’attraction principale restent les cerises: les participants peuvent en consommer sur place, à volonté. Les petits et les grands prennent beaucoup de plaisir à cueillir et manger ce fruit, les visages barbouillés en témoignent! Par ailleurs, des stands d’artisans ainsi que des châteaux gonflables, des ateliers maquillage pour les enfants, agrémentent la journée”.

Et pour permettre un plaisir optimal, le Conseil régional du Goush Etsion améliore sans cesse la logistique du festival. Des parkings organisés sont à disposition du public à quelques centaines de mètres du kibboutz. De là, des navettes régulières emmènent les participants aux portes des champs de cerises. L’organisation est fluide pour le plus grand bonheur des quelques 8000 participants qui arrivent des quatre coins du pays.

”Nous vous invitons à venir à la maison, manger des cerises et célébrer notre terre. Chaque personne qui vient en repart plein de souvenirs et revient l’année d’après!”, concluent Yoram et Sara.

 

Festival des cerises, le vendredi 1er juin, à partir de 10h, Kibboutz Rosh Tzurim, Goush Etsion.

 

Guitel Ben-Ishay

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !