mercredi, 15 août, 2018

Le message fort et optimiste du lieutenant colonel Emmanuel Moreno zal

Voici la traduction en français( par Daniel Haïk) du véritable Dvar Torah prononcé par  Emmanuel Moreno zal  lors de la cérémonie d’attribution du grade de lieutenant-colonel à l’approche de Roch Hachana 5766. Cette cérémonie s’est déroulée, quelques semaines, après l’expulsion des habitants du Gouch Katif :

” Nous nous trouvons actuellement dans cette période charnière entre la fin d’une année et le début d’une nouvelle année qui, nous l’espérons, sera bonne et heureuse.

La conclusion Baet le bilan d’une année ne sont pas seulement l’occasion de décrire les principaux événements qui l’ont marqué mais ils doivent aussi être capables de nous projeter  vers l’année nouvelle.

L’année qui se termine a été marquée par plusieurs développements et crises qui ont menacé l’unité du peuple et sa plénitude.

 Il existe trois manières de réagir face à une crise: la première est de plonger dans les profondeurs du  désespoir et de la morosité. Mais il n’est pas dans notre habitude de réagir ainsi et c’est pourquoi je ne m’y attarderais pas.

Les deux autres manières sont l’expression d’une forme d’optimisme, mais l’une d’elles est préférable à l’autre.

La première est consiste à être toujours capable d’entrevoir la Lumière qui se cache au-delà de l’obscurité, de toujours apercevoir le Bien qui se dissimule derrière le Mal, voire même qui fait totalement abstraction du Mal. C’est ce que l’on appelle communément “apprendre  à voir la moitié pleine du verre”.

Mais il y a une seconde manière plus optimiste encore: c’est celle que nous enseigne Rabbi Akiva et qui consiste à se servir du Mal comme levier pour se renforcer .

Il est de notoriété publique que lorsqu’un être humain est confronté à des épreuves, il révèle des forces insoupçonnées jusque là, pour surmonter cette épreuve.  Comme un soldat qui entame un parcours  particulièrement éprouvant. Les difficultés qu’il rencontrera et qu’il surmontera feront incontestablement de lui un meilleur soldat, plus motivé.

Nous pouvons donc résumer et affirmer que si la première réaction optimiste nous permettra de rester forts, la seconde, celle enseignée par Rabbi Akiva nous permettra de sortir plus renforcés.

A l’aube de cette nouvelle année, j’émets l’espoir que nous sachions adhérer à cette approche de la réalité  que ce soit dans notre vie privée ou dans celle de notre nation.

Une approche qui permet de transformer une crise en une aspiration.

En formulant, également, l’espoir que nous puissions sortir plus unis et forts face aux défis que nous allons devoir relever”.

  Le lieutenant-colonel Emmanuel Moreno a terminé sa brève intervention en remerciant le général chef des Renseignements militaires Aaron Zeevi Farkash ainsi que le commandant de la Sayeret Maktal  Hertzi Halévy et il a conclu en remerciant ses parents qui l’ont accompagné durant de longues années: “Et enfin, je terminerais, a-t-il dit, en remerciant ma femme, ma seconde moitié pour son soutien et son amour infinis. Merci pour tous. Chana Tova”

                                                               ————-

Le lieutenant colonel Emmanuel Moreno est tombé au combat dans une opération secrète de la Sayeret Matkal le 19 août 2006, onze mois après avoir prononcé ces paroles d’optimisme et d’espoir.

Il est le seul officier et soldat de Tsahal dont la photo n’a jamais été publiée, et ce pour des raisons de haute sécurité. Il est considéré en Israël comme l’un des meilleurs soldats que Tsahal n’ait jamais compté dans ses rangs et comme un véritable héros national. Lors de ses obsèques il y a 12 ans, le commandant de Sayeret Matkal Hertzi Halevy l’a décrit ainsi: “Si Tsahal est la meilleure armée au monde et la Sayaret est la meilleure unité d’élite de Tsahal, alors Emmanuel Moreno était le meilleur soldat au monde”.

  Cet enseignement qu’Emmanuel Moreno a livré lors de cette cérémonie de promotion militaire, durant l’été 2005, sera pour la première fois diffusé, en audio, aujourd’hui devant sa tombe dans le cimetière du Mont Hertzl  à l’occasion du 12ème anniversaire de sa disparition.  

 

Photo by Gershon Elinson/Flash90

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !