mercredi, 15 août, 2018

JOURNÉE DE LA ‘NAQBA’ – FIL D’INFOS ET MISES À JOUR

23h25: le président turc Recep Erdogan poursuit ses attaques venimeuses contre Israël. Il a au moins le mérite de révéler ce qu’il est: un fidèle allié des terroristes. Mardi soir, il a écrit sur son compte Twitter: “Un rappel pour de Binyamin Netanyahou: le Hamas n’est pas une organisation terroriste et les Palestiniens ne sont pas des terroristes. Le Hamas est une organisation de résistance qui défend la patrie des Palestiniens contre l’occupant. Le monde se tient au côté des Palestiniens contre ses oppresseurs”. Ce genre de propos valait bien les excuses d’Israël et les dizaines de millions de dollars versés aux familles des terroristes du Marmara.

Plus tôt dans la soirée de mardi, un conseiller du président turc avait carrément accusé Israël de “perpétrer une shoah à Gaza”…

22h00: la France demande une enquête “indépendante” sur les événements de Gaza. L’ambassadeur de France à l’ONU François Delattre a déclaré: “La réaction israélienne était exagérée. Nous avons demandé au secrétaire-général de l’ONU de nommer une commission  d’enquête indépendante sur ces incidents. Nous appelons Israël à faire preuve de retenue et nous condamnons les tirs sans distinction sur les manifestants”. L’ambassadeur a tout de même eu la “gentillesse” de  de rajouter que le Hamas “a essayé (sic) d’utiliser des manifestants pour porter atteinte à la sécurité d’Israël”.

21h05: l’un des chefs du Hamas à Gaza, Mahmoud A-Zahar a confirmé lui-même que les “manifestations pacifiques” sont en fait des manifestations armées. Interviewé par un journaliste d’Al-Jazeera qui lui disait que “le Hamas avait choisi la même voie ‘pacifique’ que le Fatah”, A-Zahar s’en est défendu en affirmant qu’il s’agit de “manifestations pacifiques renforcées par des forces militaires et des services de sécurité”. Autrement dit: des civils parmi lesquels se mélangent des terroristes. Un aveu qui ne fera pas changer la terminologie adoptée par les médias internationaux.

20h45: selon le site Walla, Tsahal aurait reçu la nuit dernière plusieurs messages de la part du Hamas demandant une baisse des attaques aériennes sur la bande de Gaza en contrepartie d’une accalmie le long de la clôture de sécurité. Ceci pourrait expliquer également la nette baisse d’affluence mardi sur les zones d’affrontements. Si cette information est confirmée, ce sera la preuve que seule la fermeté israélienne est capable de faire plier les organisations terroristes.

20h15: Tsahal annonce un regain de violence le long de la clôture. L’armée signale environ 4000 “manifestants” qui se livrent à des provocations en cinq endroits. Ils lancent des pierres et des bouteilles incendiaires sur les soldats. Des heurts ont également lieu dans quatorze endroits en Judée-Samarie.

19h29: la journée a finalement été relativement calme le long de la clôture de sécurité. En Israël on donne plusieurs explications à ce changement radical par rapport à lundi: les hôpitaux de Gaza sont pleins, et surtout, le Hamas estime avoir obtenu ce qu’il voulait: des images choc et indélébiles qui clouent Israël au pilori dans l’opinion internationale, la question de Gaza qui est revenue au-devant de l’actualité internationale et enfin, une nouvelle manifestation de l’insignifiance de l’Autorité Palestinienne par rapport au Hamas dans la rue ‘palestinienne’. Les observateurs israéliens excluent toutefois l’argument du nombre de morts de lundi, car le Hamas n’en a cure du nombre de personnes qui meurent pour les besoins de sa propagande.

19h20: Israël a décidé d’expulser le Consul général de Turquie à Jérusalem. Après une convocation au ministère des Affaires étrangères, il a été prié de regagner Ankara jusqu’à nouvel ordre. Mais l’ambassadeur Mekin Mustafa Kemal Ökem est toujours en poste en Israël.

18h55: Recep Erdogan insulte à nouveau Binyamin Netanyaou. Le massacreur des Kurdes et prix Nobel du Toupet a écrit sur son compte Twitter: “Binyamin Netanyahou est le Premier ministre d’un Etat-apartheid qui occupe un peuple sans défense depuis plus de 60 ans en violation des résolutions de l’ONU. Il a le sang des Palestiniens sur ses mains et ne peut laver ses crimes en s’attaquant à la Turquie. Vous voulez une leçon d’humanité? Lisez les Dix commandements”…

18h42: Ismaïl Hanyeh glorifie le sang versé. Dans son discours à l’occasion de la journée de la ‘naqba’, le chef du Hamas a annoncé la poursuite des “marches pacifiques” en direction de la clôture de la sécurité. Il a notamment déclaré que “Gaza a versé beaucoup de sang ce qui lui vaut beaucoup d’honneur et de prestige”. Le chef terroriste a également menacé Israël: “Nos capacités sont bien supérieures à ce qu’imagine nos ennemis. Qu’ils ne testent pas notre patience et qu’ils prennent garde à la colère de la résistance!”

18h26: un fonctionnaire du ministère de la Santé à Gaza a reconnu mardi en fin d’après-midi “qu’il n’est pas certain” que la petite Leïla A-Gandur soit morte des suites de l’inhalation de gaz lacrymogène employé par Tsahal. Il a indiqué “qu’une vérification est en cours”. L’armée avait déjà sérieusement mis en doute cette version sur la foi de témoignages et de recoupements. Mais les images et leurs commentaires ont déjà fait le tour du monde et se rajouteront à toutes celles de la guerre médiatique menée par le Hamas comme par l’Autorité Palestinienne.

17h35: le ministère turc des Affaires étrangères turc a ordonné à l’ambassadeur d’Israël à Ankara, Eitan Naveh, de quitter le pays sans délai. Il n’a même pas été convoqué au ministère comme cela se fait en vertu du protocole diplomatique. Par ailleurs, le ministre israélien de l’Agriculture Ouri Ariel, a ordonné de geler toutes les importations de produits agricoles ou alimentaires em provenance de Turquie.

17h30: la députée Ayelet Nahmias-Verbin (Camp Sioniste) a déposé une plainte devant la commission de l’Ethique contre le député Jamal Zahalka (Liste arabe unifiée). Lors d’un débat sur les événements de Gaza sur la chaîne de la Knesset, le député arabe l’avait traitée ainsi que le député Yoav Kich (Likoud) “d’assassins”.

17h25: le ministre de l’Education Naftali Benett a lancé un appel aux Israéliens qui ont prévu de passer des vacances en Turquie afin qu’ils annulent leur voyage en signe de protestation. Il a aussi adressé une demande au président de la Knesset de faire avancer une proposition de reconnaissance du génocide arménien par les Turcs. “Erdogan est imbibé de terrorisme du Hamas de la tête au pied”, a rajouté le ministre. Il a également rappelé qu’il avait voté contre l’accord de ‘normalisation” avec la Turquie et averti que Recep Erdogan recommencerait à agresser Israël dès qu’il en aurait l’occasion.

15h11: Jeremy Corbyn veut des sanctions contre Israël. Le chef de l’opposition travailliste britannique a une nouvelle fois exprimé son antisémitisme. Il a demandé au gouvernement britannique de prendre des “mesures sévères contre Israël suite au massacre perpétré contre des dizaines de Palestiniens désarmés”. Le leader du Labour a rajouté: “Une mobilisation internationale contre les actes scandaleux d’Israël ne sera pas suffisante. La Grande-Bretagne doit faire justice avec les responsables de ces actes. Ce massacre intervient après des semaines lors desquelles des citoyens palestiniens (sic) ont été tués en manifestant pour leur droit au retour. La plupart sont des réfugiés ou des proches de réfugiés”. En clair, Jeremy Corbyn souhaite la fin de l’Etat d’Israël.

14h55: Tsahal a émis de sérieux doutes sur les causes de la mort de la petite Leïla A-Gundur, attribuée par le Hamas à l’inhalation de gaz lacrymogène diffusé par Tsahal (v. article “Le crime impardonnable des mères arabes palestiniennes”). Le porte-parole de Tsahal en langue arabe, commandant Avihaï Edery a déclaré que plusieurs témoignages infirment la thèse de la famille du bébé reprise par le Hamas. Quoi qu’il en soit, le crime est d’avoir amené ce malheureux bébé sur une zone d’affrontements.

14h45: les provocations arabes sont particulièrement violentes à Beit Lehem et autour du Tombeau de Rachel. Selon les Croissant rouge il y a au moins 45 blessés parmi les émeutiers.

14h17: le ministre de l’Agriculture Ouri Ariel (Habayit Hayehoudi) se démène pour faire passer encore aujourd’hui des produits de première nécessité au profit de la population de la bande de Gaza. Mais pour l’instant, les terroristes empêchent toujours les camions de passer par le terminal de Kerem Shalom par où entrent quotidiennement des centaines de camions.

14h15: alors qu’à Gaza des dizaines de milliers de personnes assistent aux funérailles des terroristes éliminés lundi, les heurts se multiplient en Judée-Samarie. En de nombreux endroits, y compris au Tombeau de Rachel, des centaines de “manifestants pacifiques” lancent des pierres et des bouteilles incendiaires sur les forces de sécurité et incendient des pneux. L’armée et les gardes-frontières utilisent des moyens de dispersion de manifestations. Un policier et un soldat ont été légèrement blessés par des pierres.

14h00: le député Ahmad Tibi (Liste arabe unifiée) a lancé un appel aux Arabes palestiniens de Judée-Samarie leur demandant d’organiser des manifestations identiques à celles qui se déroulent le long de la clôture de sécurité entre Gaza et Israël.

13h57: le Premier ministre répond au président Erdogan qui a attaqué et insulté l’Etat d’Israël: “Recep Erdogan est l’un des grands soutiens du Hamas. Il s’y connaît donc très bien en terrorisme et en massacres. Je lui conseille de ne pas nous donner de leçons sur ces questions”.

12h55: les rassemblements et manifestations violentes à l’occasion de la journée de la ‘naqba’ ont débuté en divers endroits de Judée-Samarie. Des affrontements ont lieu avec les forces de l’ordre et de sécurité, notamment à Ramallah, Kalkiliya et Hevron. Dans sa tentative d’imiter l’ethos israélien, l’Autorité Palestinienne a fait respecter une minute de silence dans toute la Judée-Samarie sous les sons des sirènes. Cette minute a en réalité duré 70 secondes, correspondant aux 70 ans de la “catastrophe” que constitue la création de l’Etat d’Israël selon leur narratif.

Photo by Hadas Parush/Flash90

12h23: Shovrim Shetika contre Tsahal. L’organisation d’extrême gauche a publié une affiche vide mais criblée de balles, accompagnée de la légende: “Ce n’est pas comme cela que l’on disperse des manifestations”. Au bas de l’annonce, Shovrim Shetika a le toupet d’appeler les soldats qui servent actuellement le long de la clôture de sécurité à venir témoigner contre Tsahal. Le parti Israël Beiteinou a vigoureusement dénoncé cette attitude de traîtrise: “Le Hamas utilise de manière particulièrement cynique des enfants qui lui servent d’armes vivantes. Il est très regrettable que cette organisation extrémiste ne concentre pas ses efforts contre le Hamas qui utilise femmes et enfants pour ses besoins de propagande et pour inciter l’opinion internationale contre l’Etat d’Israël. Shovrim Shetika oublie que Tsahal est là-bas pour protéger les citoyens et les enfants israéliens”.

11h34: le Hamas empêche le passage de marchandises et denrées à destination de la bande de Gaza. Le ministre de la Défense Avigdor Lieberman avait ordonné mardi matin la réouverture du Terminal de Kerem Shalom, fermé lundi après que des terroristes y avaient mis le feu à plusieurs reprises. Mais avec cynisme, le Hamas empêche les camions de franchir le passage. C’est ainsi que des centaines de véhicules ont dû rebrousser chemin.

Photo Flash 90

11h15: le ministre de la Sécurité intérieure et des Enjeux stratégiques Guilad Erdan appelle à reprendre la politique des éliminations ciblées de chefs du Hamas: “Il est temps que les chefs du Hamas paient un prix personnel pour tout ce qu’ils font et notamment l’organisation de ces provocations terroristes. Ces chefs, Yahia Sinwar en tête, clament qu’ils veulent devenir des ‘shahids’ et qu’ils sont prêts à mourir près de la clôture de sécurité. ‘Bevakasha!’ Il faut revenir à la politique des éliminations ciblées.

Les chefs du Hamas doivent se terrer dans leurs abris et craindre pour leur vie au lieu de pousser les foules à provoquer nos soldats”.

10h41: Il s’agissait d’une fausse alerte Tseva Adom.

10h38: une déclaration qui en dit long sur ce qui se passe dans l’inconscient de la communauté internationale. La cheffe du gouvernement néo-zélandais Jacinda Ardern a dénoncé l’attitude de Tsahal en ces termes: “Il s’agit de pertes en vies humaines terribles et unilatérales“. Autrement dit, ce n’est pas juste que des soldats de Tsahal n’aient pas été tués…

10h31: Alerte Tseva Adom dans la région Eshkol mais pas d’explosions entendues.

10h30: Avant même la réunion du Conseil de sécurité, les Etats-Unis ont fait barrage à une décision anti-israélienne du conseil, présentée par le Koweït qui condamnait Israël et demandait l’ouverture d’une enquête internationale. L’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU Nikki Haley a informé l’ambassadeur d’Israël Dany Danon qu’elle opposera un veto à toute résolution anti-israélienne à l’issue de la réunion du Conseil qui aura lieu mardi soir tard. Lundi, la Maison-Blanch avait exprimé un soutien sans réserve à Israël et avait dénoncé le Hamas: “Il n’y a aucune justification au cynisme du Hamas qui encourage des civils à user de violence et à les exposer au danger. Israël a parfaitement le droit de se défendre. C’est le Hamas qui est entièrement responsable de cette situation”. Voilà qui est clair.

10h13: Ayelet Shaked a exprimé son total soutien à Tsahal face aux terroristes du Hamas: “Tsahal accomplit un travail très efficace. Le Hamas sacrifie sa propre population pour ses besoins politiques. J’espère que le Hamas et les émeutiers ont compris le message de lundi. Nous continuerons à faire ce que nous avons à faire même si cela ne plaît pas au monde. Nous ferons ce qu’il faut pour nous défendre et nous saurons aussi l’expliquer ensuite. Nous sommes riches d’expérience” (Photo Yossi Zamir / Flash 90)

La ministre de la Justice a également minimisé la réaction de la Turquie et de l’Afrique du Sud: “Ce sont des pays qui de toutes manières ne sont pas de notre côté (…) Il faut se rendre compte qu’il y a moins de tués du côté des Gazaouis que s’ils avaient réussi à franchir la clôture de sécurité. Et la situation aurait été plus grave pour nous s’ils avaient réussi à commettre un attentat dans un kibboutz ou à enlever un soldat”.

Ayelet Shaked a également évoqué l’annonce de l’Autorité Palestinienne de poursuivre Israël devant la Cour pénale internationale de La Haye: “Nous ne craignons pas ce tribunal puisque nous agissons en conformité du droit international. Et que ceux qui parlent d’un retrait unilatéral de Judée-Samarie, qu’ils regardent ce qui se passe actuellement à Gaza!”

10h05: quelques centaines de Gazaouis à peine sont arrivés près de la frontière au niveau de Khan Yunes. Tsahal est en état d’alerte maximal le long de la clôture de sécurité mais indique déceler une baisse de motivation par rapport à la journée de lundi. A voir. La tension risque de remonter en flèche après les défilés d’enterrement des terroristes éliminés lundi.

09h57: le ministre de l’Intérieur Arié Dery, membre du cabinet de sécurité a prévenu le Hamas que s’il entraîne Israël dans une nouvelle confrontation il ne se relèvera pas. “La prochaine fois nous irons jusqu’au bout”, a averti le ministre.

Photo by Flash90

09h20: Dany Danon a exprimé sa grande déception de l’attitude de la France face aux événements de Gaza. Avant la réunion du Conseil de sécurité qui aura lieu mardi à la demande du Koweït et de la France, l’ambassdeur d’Israël à l’ONU a regretté l’attitude de Paris qui selon ses termes “s’est aligné sur celle de pays hostiles à Israël comme la Bolivie, la Suède ou le Venezuela”. Il a indiqué qu’il abordera cette question mercredi lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Lundi, le président français Emmanuel Macron avait condamné “les violences des forces armées israéliennes contre les manifestants”. De son côté, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avait renvoyé dos-à-dos Tsahal et les terroristes en déclarant:”La France appelle l’ensemble des acteurs à faire preuve de responsabilité afin de prévenir un nouvel embrasement”.

Photo Abed Rahim Khatib / Flash 90

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !