mardi, 25 avril, 2017

Le Hezbollah : l’ennemi le plus complexe de Tsahal

À la frontière libanaise, le Hezbollah continue de menacer Israël. Aujourd’hui, le groupe terroriste dispose des mêmes capacités qu’une armée régulière.

kkidpwujgbwhonvxlzwxhejuuru877bu2pl58bigvt0x5ncrdzijv2-cullmir8eltxmfgs2048

La vue à la frontière Israël-Liban

 

Ces dix dernières années, la frontière est restée relativement calme. En juillet 2006, les terroristes du Hezbollah ont pris d’assaut et kidnappé des soldats de Tsahal à la frontière, déclenchant ainsi la Seconde Guerre du Liban. Lors du conflit qui a duré un mois, le Hezbollah a tiré 3978 missiles vers Israël avec la ferme intention de tuer le plus de civils possible. Alors que des communautés israéliennes entières ont été évacuées, d’autres ont passé des heures enfermées dans des abris antiaériens. Aujourd’hui, Tsahal se tient prêt à répondre aux attaques du Hezbollah qui peuvent rapidement dégénérer et entraîner une guerre.

 

Une menace différente

“Le Hezbollah est un ennemi très différent de ceux que j’ai eu l’habitude de voir en Judée-Samarie,” a dit le lieutenant Y. du renseignement de la brigade postée à la frontière libanaise. Auparavant, le lieutenant servait dans un bataillon en Judée-Samarie, faisant de lui un expert des menaces de chaque région.

“Là-bas [en Judée-Samarie], il y a beaucoup plus d’attaques terroristes mais elles sont de plus petite envergure. Les attaques commises par des loups solitaires sont imprévisibles – les gens se réveillent un matin et décident de poignarder quelqu’un.” À la frontière libanaise, le terrorisme est plus organisé. “Ici, la question qui se pose est : d’où sera tiré le prochain missile antichar ?”

pasted-image-0

Défilé du Hezbollah à Beyrouth

 

Contrairement aux autres groupes terroristes présents à nos frontières, le Hezbollah dispose d’un arsenal d’armes aussi important qu’une armée régulière. L’organisation compte 30 000 personnes, avec 15 000 combattants et possède aujourd’hui plus de 100 000 missiles de courte, moyenne et longue portée – une violation évidente de la Résolution 1701 de l’ONU. “Le seul pays qui respecte la Résolution 1701 est Israël, même si elle a été votée par l’ONU,” a rapporté un officier de Tsahal. “Lorsque vous laissez entrer autant d’armes au Liban, vous augmentez le risque de guerre.”

Les pertes en Syrie

La priorité actuelle du Hezbollah est la guerre civile en Syrie. Le groupe terroriste se bat aux côtés du Président Bachar Al-Assad et de la force iranienne Al-Qods. Depuis 2011, le Hezbollah a perdu 1700 combattants dans le conflit syrien, selon un officier de Tsahal. “C’est deux fois plus que lors de la Seconde Guerre du Liban en 2006. 6000 autres combattants ont été blessés dans des heurts.”

Même si le Hezbollah perd des combattants en Syrie, il gagne en expérience. “Le côté négatif, c’est que le groupe terroriste apprend,” a rapporté un officier de Tsahal. “L’expérience est importante sur le champ de bataille et le groupe terroriste en gagne.”

Bien que le Hezbollah soit largement impliqué dans les combats en Syrie, il continue de former des combattants contre Israël,” a rapporté un officier de Tsahal.  “On ne les a pas vus s’arrêter un seul jour.”

 

Première ligne de défense

Bien que le Hezbollah continue de menacer Israël, Tsahal s’assure d’avoir une longueur d’avance sur le groupe terroriste. Quand le mouvement libanais collecte des renseignements pour préparer une attaque, nous collectons aussi des informations pour nous défendre. Nos soldats combattants du Corps de Collecte de Renseignements sont sur le qui-vive en cas d’attaque à la frontière. Depuis des salles de contrôle, nos soldats enregistrent et surveillent la frontière en direct. Notre technologie avancée mélangée à nos forces terrestres nous permettent de détecter toute intrusion et tout danger.

2pfpwl5om6eqh21g1xkrjylljf_v5mnrimnodpkl__l7jfj-ugflpynecez6u0kv2plfoqs2048

Source Tsahal.fr

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×