mercredi, 15 août, 2018

Hevron: le maire terroriste saisit la Cour suprême!

Le maire arabe de Hevron, Taysser Abou Snina, ancien terroriste du Fatah, a décidé de saisir la Cour suprême israélienne contre l’annonce de la construction de trente nouvelles unités de logement près du quartier de Beit Romano, à la place d’une base militaire qui sera déplacée. Cette déclaration d’intention du maire de Hevron a été très mal accueillie dans le yishouv juif de Hevron.

Malgré le fait que les terrains en question appartiennent à des Juifs, le maire de Hevron affirme que la ville a un droit de veto qui lui permet de saisir la Cour suprême contre cette annonce de planification.

Cette situation floue est malheureusement due à la position prise par l’actuel procureur de Tsahal, le lieutenant-général Sharon Afek. En effet, le ministère de la Justice avait annulé les prérogatives de la ville de Hevron concernant les constructions juives, mais Sharon Afek avait émis un avis opposé, affirmant que la ville peut tout à fait s’opposer à l’octroi de terrains à des Juifs!! C’est d’ailleurs ce même Sharon Afek qui a été particulièrement acharné contre El-Or Azaria.

Le porte-parole du yishouv juif a déclaré qu’il est inacceptable qu’un assassin de six Israéliens, devenu entre temps maire de Hevron puisse ainsi avoir un mot à dire sur le droit des Juifs de s’installer dans la ville des Patriarches. Le yishouv juif appelle le Premier ministre à faire barrage au terroriste et ne pas laisser le Cour suprême lui donner raison.

Le 2 mai 1980, Taysser Abou Snina faisait partie d’un commando du Fatah de Yasser Arafat qui avait perpétré un attentat contre une groupe d’étudiants en yeshiva qui marchaient depuis Kiryat Arba en direction de Beit Hadassa dans le yishouv juif de la Ville des Patriarches. Six étudiants avaient été tués à l’arme automatique et à la grenade et seize autres avaient été blessés.

Taysser Abou Snina, avec trois autres complices de cet attentats avaient été libérés de prison lors d’échanges avec Israël. Il avait adhéré à l’Autorité Palestinienne et occupait notamment les fonctions de «directeur des lieux saints de Hevron et du Caveau des Patriarches » pour le compte de l’AP.

Photo Illustration

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Commentaires

  • Paul

    11 octobre 2017

    La cour suprême est une entité gauchiste antisioniste

    Replay
  • Ixiane

    25 octobre 2017

    ISRAEL court à sa perte s’il ne change pas cette situation concernant cette COUR !!!!

    Replay

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !