lundi, 24 avril, 2017

Le fondateur du BDS soupçonné de fraude fiscale

Omar Barghouti, citoyen israélien, fondateur et animateur du BDS a été libéré lundi sous conditions après avoir été entendu par la police de la région Haïfa-Nord. Il est soupçonné d’avoir dissimulé au fisc israélien des centaines de milliers de dollars. Il lui est notamment interdit de sortir du pays.

En dehors de ses activités anti-israéliennes à travers le monde, Omar Barghouti est directeur de la société National Computing Resources basée à Ramallah, soupçonnée aujourd’hui d’avoir dissimulé d’importants revenus – estimés à 700.000 dollars – entre les années 2007 et 2017. Par ailleurs, Omar Barghouti aurait aussi « oublié » de déclarer des revenus conséquants provenant des conférences qu’il donne à travers le monde.

Comble du surréalisme, Omar Barghouti, né au Qatar, est détenteur de la citoyenneté israélienne pour avoir épousé une Arabe israélienne et s’être installé à Acre en 1993. Activiste anti-israélien de longue date, c’est en 2005 qu’il a fédéré plusieurs organisations pro-palestiniennes au sein du BDS, dont l’objet principal est la délégitimation d’Israël au moyen du boycott économique, académique et artistique…tout en conservant sa citoyenneté israélienne!

Photo Capture écran

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×