dimanche, 26 mars, 2017

Dernier « cadeau » de Barack Obama à Israël…

Le président américain a signé jeudi un document qui empêche le transfert de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem. Il suit ainsi la tradition politique des présidents américains successifs bien qu’une loi votée en 1995 prévoyait ce transfert. La loi stipule aussi qu’un président est tenu de signer tous les six mois un document indiquant qu’il s’oppose à ce transfert. C’est ainsi la huitième fois que Barack Obama signe ce texte. L’argument régulièrement invoqué est « la protection de l’intérêt national américain »!

En Israël on espère que  c’est la dernière fois qu’un président américain signera un tel texte et que Donald Trump tiendra sa promesse électorale.

L’an passé, les sénateurs Ted Cruz (Rép.- Texas)  et  Dean Heller (Rép. – Nevada) avaient rédigé une proposiion de loi interdisant désormais à un président américain de se « cacher » derrière l’argument de la sécurité nationale pour refuser ce transfert d’ambassade.

Photo Issam Rimawi / Flash 90

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Commentaires

  • Ya'acov

    2 décembre 2016

    Comment avait qualifié le président des Philippines, obama ? Fils de p…?
    Ah mais c’est un clairvoyant ce Monsieur !

    Replay
  • Bentata

    2 décembre 2016

    On en a bientôt fini avec la p…!

    Replay
  • shiva

    28 décembre 2016

    Ne pas se rejouir trop vite , car si les paroles de trump semblent plaire à certains ….méfiez vous , car la differences avec touts les anciens president est que trump n’a aucune vision globale .Wait and see.

    Replay
  • Sandy

    8 janvier 2017

    Pauvre Shiva, vous dites des conneries parce que vous n’écoutez pas ce que Trump a dit et ce que Trump ait déjà en train de faire. Il a dit « qu’il condamne Obama de n’avoir pas mis son véto à la résolution infâme contre Israël », il a ajouté que « cela changera vite pour Israël quand il sera lui-même aux commandes de l’Amérique ». Il veut aussi transférer l’Ambassade d’Amérique de Tel Avis à Jérusalem et il a nommé pour cela un nouveau Ambassadeur en la Personne de Friedman, défenseur acharné d’Israël. Alors moi, je me réjouis déjà que les ennemis d’Israël sont écartés de la Présidence des Etats Unis d’Amérique comme Hussein Obama et les Clintons.

    Replay
  • Sandy

    8 janvier 2017

    Pauvre Shiva, et en ce qui concerne « la vision globale que ne possède Trump », détrompez-vous, il voit très loin, il veut stopper l’invasion Arabo-musulmane de l’Amérique, il veut créer 25 millions des places de travail nouveaux en Amérique, il veut un rapprochement avec la Russie pour combattre le fascisme et le terrorisme Islamique, il veut mener la vie dure aux Mollahs fanatiques d’Iran, il ose s’attaquer à la Chine qui écrase le monde économiquement, enfin il veut rendre l’Amérique à nouveau forte. Aucun Président à part lui n’avait une vision aussi globale que Trump.

    Replay

Laisser un commentaire

×
×