mardi, 24 janvier, 2017

Dérapage de François Fillon sur la communauté juive

Toujours dans cette mode néfaste actuelle de tout mettre sur le même plan afin de ne pas paraître islamophobe, le candidat aux primaires de la droite a dérapé mercredi matin sur Europe 1. En voulant dénoncer la menace islamique en France, il a notamment dit: « Les intégristes sont en train de prendre en otage la communauté musulmane, il faut combatte cet intégrisme. Comme d’ailleurs dans le passé on a combattu une forme d’intégrisme catholique. Comme on a combattu la volonté des juifs de vivre dans une communauté qui ne respectait pas toutes les règles de la République française ».

Mettre ainsi sur le même pied les Juifs qui ont toujours été un modèle de loyauté – parfois à l’extrême- envers la République et les islamistes qui entendent mettre la France à genou a fait rapidement réagir le grand rabbin de France Haïm Korsia. Il a personnellement appelé François Fillon au téléphone pour recevoir des éclaircissements et a publié un communiqué officiel, rappelant « l’attachement des Français juifs à la France ainsi que leur volonté d’intégration » et surtout que « si communautarisme juif il y a parfois eu jadis, ce n’était en rien le fait ni le choix des citoyens de confession juive, mais la conséquence de la non-acceptation par la société française d’alors de leurs semblables».

« Le grand rabbin Korsia a par ailleurs rappelé le rôle du Grand Sanhédrin mis en place par Napoléon en 1806, qui n’est autre que la proclamation de la garantie de pouvoir vivre le judaïsme dans le respect des lois de la République » indique sa conseillère et porte-parole Yaël Hirschsohn.

Au QG de campagne de François Fillon on n’a pas voulu que se crée la moindre polémique et on invoque une « mécompréhension ». Le porte-parole de François Fillon, Jérôme Chartier, a déclaré: « François Fillon est très clair sur le fait qu’il peut exister dans tout mouvement religieux des dérives sectaires. Cela existe, chacun le sait. Mais en même temps il a toujours salué l’intégration des juifs de France, qui ne date pas d’hier puisque le Consistoire date de Napoléon. Les juifs de France sont Français, comme les chrétiens de France sont Français, comme les musulmans de France sont Français, sauf ceux qui participent à l’intégrisme islamique, au totalitarisme islamique et qu’il faut combattre ».

Photo Illustration

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Commentaires

  • Coltouv

    24 novembre 2016

    Ce dérapage en dit quand même long sur l’état d’esprit de Mr Fillon concernant le judaïsme. D’autant plus que ce n’est pas le 1er.

    Replay
  • roberto

    25 novembre 2016

    Si c’est sa facon de « saluer l’integration des Juifs de France » ,il y a du souci a se faire.
    Au moins on sait a quoi s’en tenir : il met sur un pied d’egalite un soit
    disant « communautarisme juif » et
    l’integrisme musulman qui
    soutient et produit Daesh.
    Pour ma part mon opinion est faite ,pas d’illusions a se faire,s’il est elu il sera comme tous ses predecesseurs……

    Replay

Laisser un commentaire

×
×