lundi, 29 mai, 2017

La cuisine israélienne déferle sur Paris

Oubliez le houmous et le falafel. La cuisine israélienne est en constant évolution. Israël est aujourd’hui, plus que jamais, une destination culinaire de premier rang.

Dans les années 70-80 la cuisine du jeune pays était loin d’être un atout touristique. Les choses ont bien changé depuis. Avec l’évolution démographique et l’accroissement du niveau de vie, la cuisine locale s’est très rapidement démarquée et une nouvelle tendance touristique s’est développée autour de la nouvelle gastronomie israélienne.

UN « MELTING POT » CULINAIRE

La culture culinaire israélienne résulte d’une trentaine de cuisines ethniques différentes combinées les uns aux autres : une illustration de sa société d’immigrants. La cuisine intègre les tendances culturelles et les sources différentes apportées par les immigrantes qui composent le pays. Chacun, avec ses habitudes, ses mémoires et ses préférences culinaires, a contribué à une nouvelle interprétation créative de la cuisine traditionnelle. En parallèle, l’innovation dans l’agriculture a amené des progrès remarquables qui ont permis d’améliorer la qualité des produits locaux.

Le style de la cuisine israélienne moderne a été défini comme étant provocant et stylé. La fraicheur et la qualité de ses divers ingrédients et la façon dont ils sont travaillés en fait son originalité (Gur, J, The Marker).

En 2014 Le magazine américain Saveur a nommé Tel Aviv dans la catégorie « Meilleure Destination Culinaire » pour les pays comptant une population inférieure à 800,000 habitants. Dans le même palmarès, ses marchés et son commerce ont été remarqués ainsi que ceux de Jérusalem dans la catégorie « Meilleurs Marchés et Magasins Internationaux ».

De plus, Tel Aviv est connue aujourd’hui pour son attitude « Vegan Friendly » proposant une grand variété de restaurants qui servent des plats végétariens et végétaliens.

PAS BESOIN D’ALLER LOIN, LA CUISINE ISRAÉLIENNE SE TROUVE À PARIS

Depuis quelques années, la scène gastronomique israélienne s’installe à Paris, plusieurs restaurants sont déjà un succès dans la capitale culinaire, par exemple :

LE MIZNON : Inspire par la philosophie culinaire et les recettes du célèbre chef israélien, Eyal Shani, le Miznon est la version parisienne de la fameuse chaine de restaurent qui fait le bonheur des habitants de Tel-Aviv depuis longtemps et celui des parisiens depuis 4 ans (Time Out).

TAVLIN : Signifie épices en hébreu, offre lui une cuisine authentique. Né en Israël, le chef, Kobi Villot-Malka, a été formé chez Alain Ducasse et propose une cuisine familiale, généreuse qui mélange des inspirations d’Israël et du Maroc (SortirParis.com).

IMA : Ouvert par Joe eliott, Mikael Attar et Jérémy Attuil et inspiré par Yottam Ottolenghi et Sami Tamimi, auteurs du best-seller « Jérusalem », Ima est une cantine végétarienne orientée sur la cuisine méditerranéenne (Lefoodies.com).

ELSE : Daniel Renaudie, chef du restaurant franco-israélien, propose une cuisine méditerranéenne très inspirée du Proche-Orient avec de savoureuses recettes réinventant les plats traditionnels israéliens, sublimés par des épices venues des quatre coins du monde dans une véritable modernité (Michelin).

Le mois prochain, une nouvelle table israélienne ouvrira à Paris. Le trio de l’Experimental Cocktail Group ouvrira « Balagan », 70 couverts axés sur les cultures israéliennes, avec une décoration toujours signée Dorothée Meilichzon. En cuisine, le célèbre chef israélien Assaf Granit, chef et co-propriétaire du restaurant « MachneYuda » de Jérusalem et du primé « The Palomar/The Barbary » de Londres (Le Figaro).

Sources :
The Marker, 2.6.2011
The National Library of Israel
Le Figaro.fr
Micheline Restaurant
Lefoodies.com
SortirParis.com
Ynet

Source: itrade.gov – www.israelvalley.com

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×