dimanche, 26 mars, 2017

Concert: vives réactions à la condition émise par le groupe Coldplay

Le groupe Coldplay a illustré de manière magistrale la naïveté et l’ignorance des réalités dont fait preuve la communauté internationale concernant le conflit israélo-palestinien. Dans leur désir de « paix » et de « coexistence », les musiciens et chanteurs du groupe britannique ont exigé que lors de leur prochain concert en Israël le public soit composé autant de spectateurs israéliens qu’arabes palestiniens.

Dès la nouvelle, les réseaux sociaux israéliens se sont enflammés et ont été inondés de très nombreuses réactions de stupéfaction et de colère. De nombreux fans du groupe ont annoncé qu’ils renonceront à venir ou qu’ils revendrons leur ticket. Certains pestent contre « l’attitude condescendante de ces artistes de vouloir éduquer la population israélienne », mais les réactions concernent surtout l’aspect sécuritaire.

En pleine atmosphère et vague d’attentats, l’exigence de la présence de milliers d’Arabes palestiniens dans un concert en Israël relève de la pure folie ou tout au moins d’une irresponsabilité totale. Hila, l’une des internautes a recueilli des centaines de « like » après avoir écrit que ce genre de demande de la part de Coldplay risque de donner des idées à des terroristes de venir s’inflitrer parmi les spectateurs. D’autres mettent en évidence la naïveté des musiciens, qui s’imaginent que la présence commune d’Israéliens et Arabes palestiniens à un concert réduira la haine envers Israël et ôtera l’envie des terroristes de frapper comme ils l’ont encore fait à Jérusalem il y a deux jours.

« Je préfère que Coldplay annule le concert plutôt qu’il y ait un massacre lors de la représentation », écrit Reouven S.

Photo Youtube

Commenter avec Facebook
×
×