vendredi, 20 juillet, 2018

Clôture du dossier Slomiansky: colère des députées Meretz!

Quand le système judiciaire ne suit pas les désirs de l’extrême gauche, l’extrême gauche est contre le système judiciaire.

Les députées Tamar Sandberg et Mikhal Rozhin du parti Meretz ont très mal réagi à l’annonce par le conseiller juridique du gouvernement du non-lieu dans l’affaire qui oppose le député Nissan Slomiansky (Habayit Hayehoudi) à des femmes qui s’étaient plaintes de “harcèlement et de conduite indécente”. Avihaï Mandelblit a suivi l’avis du Procureur de l’Etat Shaï Nitzan qui recommandait de clore le dossier pour “manque de preuves suffisantes”

Les deux députées, généralement en première ligne pour défendre les institutions judiciaires ont cette fois-ci exprimé  leur mécontentement ainsi que leur soutien aux plaignantes qu’elles ont dit “croire sur parole”.

“Il s’agit d’un échec patent de notre système pénal qui n’accorde aucun crédit aux plaignantes et empêche que des délinquants soient jugés et punis”, ont-elles déclaré. Elles sont estimé que les soupçons qui pèsent sur une personnalité politique, même si le dossier est clos, devraient l’empêcher de poursuivre sa carrière.

Durant toute l’enquête, le député avait catégoriquement nié les faits qui lui étaient reprochés, ou avait indiqué qu’il s’agissait tout au plus d’interprétations erronées que ces femmes avaient fait de certains de ses propos. La principale d’entre elles a d’ailleurs renoncé à venir témoigner à la police, ce qui a favorisé la fermeture du dossier.

Photo Miriam Alster / Flash 90

 

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Commentaire

  • Julie

    31 janvier 2018

    harcèlement à quel point de vue ???? des conduites indécentes …. la ZOABI n’a pas des conduites indécentes non seulement envers les gouvernants mais l’ETAT lui-même !!!! Elle ferait mieux de se cacher !!

    Replay

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !