mardi, 24 janvier, 2017

Croatie: la communauté juive boycottera les cérémonies de la Journée de la Shoah

La communauté juive de Croatie a annoncé qu’elle boycottera les cérémonies officielles de la Journée internationale du Souvenir de la Shoah. Elle reproche aux autorités croates de minimiser voire occulter la part du régime croate oustachi pro-nazi durant la 2e Guerre mondiale. Le gouvernement oustachi (1941-1945) avec à sa tête le sinistre Anton Pavelic est responsable de la mort de milliers de Juifs, Serbes, Tziganes et opposants au régime.

La cérémonie officielle se tiendra sur le lieu de l’ancien camp d’extermination de Jasnovac, surnommé « l’Auschwitz croate ». Ce camp fut le seul d’Europe a avoir été entièrement construit et géré sans la présence directe de nazis allemands.

La cérémonie avait également été boycottée l’an passé par la communauté juive parce que la stèle en mémoire des victimes comprenait les noms de soldats du régime oustachi. Les dirigeants de la communauté juive croate reprochent aussi aux autorités de Zagreb de ne pas lutter assez fermement contre la montée de la nostalgie envers le régime fasciste oustachi au sein de la population croate.

Durant la Shoah, les trois-quarts des quarante-mills juifs croates ont péri avec la collaboration active des Oustachis.

Photo Wikipedia

Parce qu’un juif orthodoxe à NY traitait ses employés gentiment, la Corée du sud s’est abstenue lors des votes de l’Onu contre Israël !

Parce qu’un juif orthodoxe à NY traitait ses employés gentiment, la Corée du sud s’est abstenue lors des votes de l’Onu contre Israël !

(l’histoire suivante passe sur les médias sociaux – cela a été vérifié par Ywn Indépendant, mais pas par nous)

Ce week-end passé, j’ai entendu une histoire incroyable : M. Sol Werdiger, PDG de Outerstuff, une entreprise qui produit des vêtements de sport, a reçu un appel de M. Oh Joon, de la Corée du sud. L’ambassadeur de l’Onu demande à le rencontrer pour déjeuner dans un restaurant cacher à Manhattan.
Bien que M Sol ne savait pas le but de la réunion. Il a accepté de rencontrer M. Joon.
Quand ils se sont rencontrés, M. Joon lui a dit ce qui suit : « J’ai toujours entendu dire que des stéréotypes négatifs sur les Juifs et Israël, et je n’ai pu qu’accepter ce qu’on disait, à défaut d’avoir des preuves inverses. Ma fille a été acceptée pour effectuer un stage sur la conception de travail au sein de votre entreprise. Tout au long de l’année, elle n’arrêtait pas dire à quel point c’est merveilleux de travailler dans votre entreprise. »
M. Joon a continué : « Il y a quatre domaines qui ont impressionné ma fille.
1) tous les jours, à 1 h 30, peu importe ce qui se passait au bureau, tous les hommes, y compris ceux des bureaux voisins, rentrent dans une chambre pour prier avec sincérité et calme ;
2) tous les vendredis le bureau ferme plus tôt dans l’après-midi dans le cadre des préparatifs de votre saint Chabbath et sera fermé toute la journée – cela inclut tous les travailleurs, quelles que soient leur foi ou leur religion ;
3) ma fille a observé que chaque personne venant pour la charité – et ils étaient nombreux – est traitée avec respect et repart avec un chèque dans la main ;
4) ma fille a été traitée avec le plus grand respect et la dignité. »
À cause de l’incroyable expérience et les enseignements de la compagnie ont apporté à sa fille, M. Joon a sorti son chéquier et était prêt à faire un chèque afin de restituer toutes les payes de cette dernière !
M. Werdiger ne voulait pas entendre parler de ça. « Votre fille a travaillé chez nous, et a mérité son salaire , je n’accepterai aucun remboursement. »
Alors l’ambassadeur a relayé la chose la plus incroyable. « Comme vous le savez, j’ai le privilège de voter à l’ONU. À cause de ma découverte de la nature réelle du peuple juif, je me suis abstenu de voter sur les résolutions contre Israël à trois reprises. A l’une des fois, parce que je me suis abstenu, ce vote n’est pas passé ! »
M. Werdiger m’a dit que personne au bureau n’avait aucune idée que cette fille était la fille d’un ambassadeur et personne n’a jamais imaginé l’impact de leur comportement typique au travail avait sur elle ou comment cela pouvait avoir un impact sur les votes contre Israël.

D.’ nous a confié de suivre l’exemple de notre ancêtre Abraham, pour être des pionniers, pour servir d’exemples. Devenir une lumière pour toutes les nations en vivant une vie exemplaire, comme indiqué par les lois, les personnalités et les expériences de notre précieuse et intemporelle Tora !
Je vous souhaite un agréable & édifiant Chabbath !

Rabbi David Saks

www.kountrass.com

La ministre Guila Gamliel au Parlement européen à Bruxelles

La ministre à l’Egalité sociale s’est exprimée au Parlement européen à Bruxelles dans le cadre d’un congrès de l’EIPA (Europe-Israel Public Affairs). Elle a appelé les pays membres de l’UE à légiférer contre les organismes de boycott. La ministre israélienne a rappelé que le BDS mène une véritable guerre contre Israël au moyen de mensonges dans les campus et par l’organisation de manifestations anti-israéliennes à travers le monde. Elle a insisté sur le fait que le BDS n’est aucunement intéressé à la solution du conflit israélo-palestinien mais recherche la mise au ban d’Israël et la délégitimation de son existence comme Etat juif et démocratique.

Photo Kobi Gideon / GPO

Abou Bakhr al-Bagdadi dans un état critique?

Diverses sources arabes rapportent que le fondateur et chef de l’organisation de l’Etat Islamique aurait été très gravement blessé lors d’une attaque aérienne américaine dans le nord-est de l’Irak. Abou Bakhr al-Bagadi serait dans un état critique. Le chef de Daech a été blessé à plusieurs reprises ces dernières années, dont assez sérieusement l’an passé et sa mort avait été annoncée plusieurs fois déjà.

Aucune source officielle ne confirme encore cependant la nouvelle.

Photo Wikipedia

Astana: débuts difficiles pour les pourparlers sur l’avenir de la Syrie

Les pourparlers ont « commencé » dans la capitale du Kazakhstan entre les représentants du régime syrien et des rebelles, sous l’égide commune de la Russie, de la Turquie et de l’Iran. Mais les débuts sont très difficiles car d’emblée, les représentants des rebelles sont sortis de la salle, annonçant leur refus de parler face à face avec les délégués de Bachar El-Assad.

Un document qui a filtré révèle que l’un des objectifs de ce sommet est la constitution d’une commission mixte russe-iranienne-turque chargée de veiller au respect du cessez-le-feu.

Photo Illustration

Humour: la France condamne l’annonce de constructions juives à Jérusalem!

La France n’a pas de Donald Trump. Fidèle à lui-même dans sa politique pro-arabe le Quai d’Orsay n’a pas loupé l’occasion et a condamné l’annonce faite dimanche de la construction de…566 unités de logements dans les quartiers de Ramat Shlomo, Ramot et Pisgat Zeev.

La France rappelle que le Conseil de sécurité a une nouvelle fois souligné le caractère illégal des implantations dans sa résolution 2334 et exigé l’arrêt total de la construction juive. Elle rappelle aussi que « les implantations mettent gravement en danger la solution des deux Etats »! Mais cette fois-ci, Paris ne peut pas s’appuyer sur les Etats-Unis pour condamner Israël.

Paris n’a toutefois pas condamné l’annonce faite par le maire de Jérusalem Nir Barak de construire un nouveau quartier arabe en contrebas de Ramat Shlomo…

Photo Sebi Berens / Flash 90

Binyamin Netanyahou invité à un sommet Afrique-Israël

L’embellie des relations israélo-africaines s’illustre une nouvelle fois. Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a reçu lundi à Jérusalem le ministre togolais des Affaires étrangères Prof. Robert Dussey. La rencontre s’est déroulée dans une excellente atmosphère et à son issue, Robert Dossey a non seulement invité Binyamin Netanyahou à rendre en visite officielle au Togo mais il l’a également convié à assister au mois d’octobre à un  sommet Israël-Afrique. Cette rencontre. à laquelle devraient participer entre vingt et vingt-cinq chefs d’Etats africains sera consacrée au développement de la coopération entre Israël et le continent africain dans les domaines agricole, technologique, du high-tech, des communications et de la sécurité.

Le Premier ministre israélien a donné son accord pour sa participation. Il a déclaré à son invité: « Vous n’imaginez pas à quel point nous sommes heureux du renforcement de nos relations entre Israël et l’Afrique et entre Israël et le Togo en particulier. Nous tenons énormément à notre retour en Afrique orientale comme en Afrique occidentale ». De son côté, le chef de la diplomatie togolaise a exprimé sa joie d’être en Israël: « Je reviens avec plaisir dans ce magnifique pays qu’est Israël, et tout particulièrement à Jérusalem. Vous vous êtes rendus en Afrique occidentale et en Afrique orientale, mais nous voulons vous donner toute l’Afrique! »

Le Togo est un « petit » pays africain d’à peine 57.000 km 2 et un peu plus de 7,5 millions d’habitants. Il est situé entre le Ghana l’ouest, le Benin à l’est et le Burkina Faso au nord. Sa capitale est Lomé.

Photo Illustration

Rudolph Giuliani bientôt en Israël

Rudolph Giuliani, ancien maire de New York et aujourd’hui proche conseiller du président Donald Trump a annoncé sur la chaîne Fox News qu’il se rendra bientôt en Israël pour y rencontrer Binyamin Netanyahou. Leur entretien portera sur divers sujets à l’ordre du jour dans les relations entre les Etats-Unis et Israël ainsi que sur la situation régionale. Il a rajouté qu’il sera porteur d’un message de la part de Donald Trump. Rudolph Giuliani est un très fervent pro-israélien.

Photo Moshé Milner / GPO / Flash 90

Le gouvernement iranien répond à Binyamin Netanyahou

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Bahram Kassami a réagi au nom du gouvernement iranien au message pacifique adressé par Binyamin Netanyahou au peuple iranien. La réponse laconique et cinglante de l’Iran n’étonnera personne: « Binyamin Netaynahou ferait mieux de cesser de massacrer les Palestiniens au lieu de diffuser des mensonges sur le régime iranien à destination de la population iranienne ».

Photo Wikipedia

Pourquoi les manifestants brandissent des posters de Netanyahou en Inde ?

De nombreuses manifestations de soutien à Donald Trump, le nouveau président américain, se sont déroulées ces derniers jours en Inde. Des militants du parti au pouvoir le Bharatiya Janata Party ont brandi à Delhi (Photo du haut), et dans le reste du pays, des posters du Premier ministre Narendra Modi aux côtés de…Binyamin Netanyahou ainsi que le portrait du nouveau locataire de la Maison Blanche.

Les slogans entendus durant les manifestations festives : « Les nouveaux leaders de droite sont notre message aux musulmans extrémistes. La présence de Binyamin Netanyahou sur les affiches  reste insolite dans ce « pays-continent » mais reflète l’influence dominante de l’alliance contractée entre l’Inde et Israël notamment en matière de coopération militaire.

Lire la suite sur Coolamnews ici

L’une des organisatrices de la Marche des femmes est proche des terroristes du Hamas et prône la charia


Et vlan : les femmes ont été faites cocues par Linda Sarsour, virulente activiste pro-palestinienne, favorable à l’esclavage de la femme par l’homme musulman, et co-organisatrices de la marche des femmes !

Même Caroline Fourest leur a mis le nez dans la burka !

Cette marche a eu lieu le 21 janvier 2017 à Washington, D.C., pour promouvoir les droits des femmes. Des événements similaires ont également été organisés dans d’autres villes à travers le monde. La marche survient le lendemain de l’inauguration du nouveau président démocratiquement élu des États-Unis Donald Trump.

On peut se demander pourquoi, pendant les 8 années de la parenthèse Obama, Linda Sarsour et les islamo-gauchistes n’ont jamais manifesté devant l’ambassade d’Arabie Saoudite, pays où l’on torture et emprisonne les victimes de viol.

Je n’ai jamais vu non plus de marche contre les femmes chrétiennes décapitées dans les pays musulmans.

Où étaient ces féministes, après les 500 viols en Allemagne et en Suède du jour de l’An 2015 ?

Linda Sarsour avait twitté «avec Trump, on revient 300 ans en arrière» alors le monde musulman vit selon des lois du 7e siècle.

C’est d’ailleurs la même Sarsour qui a récemment été vue lors d’une grande convention musulmane à Chicago, et qui a tenté d’empêcher la diffusion d’un film sur l’oppression des femmes musulmanes, un film qui brise le silence sur la violence envers les femmes et les filles. La réalisatrice Ayaan Hirsi Ali, vraie militante des droits des femmes, ne porte pas le voile, elle…

Linda Sarsour est directrice de l’Association arabe américaine de New York. C’est une proche de l’administration d’Obama, elle a pris la parole le mois dernier lors de la 15e convention annuelle de la Société islamique musulmane et du Cercle islamique d’Amérique du Nord, proche des terroristes du Hamas.

 

Avec Salah Sarsour, agent du Hamas, condamné en Israël

On la voit poser en photo avec Salah Sarsour, membre de la Société islamique du Milwaukee et ancien agent du Hamas qui a été emprisonné en Israël dans les années 90 en raison de ses activités pour le groupe terroriste.

Mais ce n’est pas tout : Linda Sarsour a des cousins ​​qui purgent actuellement des peines de prison en Israël pour activité terroriste et liens avec le Hamas.

Toujours aussi malhonnête, Fenwick Gallagher qui a été correspondant à Gaza pour France 24 et maintenant à Washington a volontairement omis de le préciser.

L’ADL (Anti Defamation League) affirme que Linda Sarsour a même été impliquée dans des activités terroristes liées au Hamas dans les années 90.

«Selon les déclarations données à des enquêteurs israéliens par son frère Jamil, Linda Sarsour a été personnellement impliquée dans la collecte de fonds pour le Hamas. Selon un mémorandum du FBI de novembre 2001, Jamil Sarsour a été arrêté en 1998 pour avoir financé le Hamas et déclaré aux enquêteurs israéliens que Salah Sarsour était impliqué dans le financement du Hamas par le biais de sa collecte de fonds pour la Holy Land Foundation (HLF), organisation terroriste depuis interdite.

Le mémorandum du FBI indiquait que les Sarsour avaient versé des sommes de 1 000 et 2 000 $ à un agent du Hamas nommé Adel Awadallah à travers leur magasin de meubles de Milwaukee.

Awadallah était commandant dans les Brigades Qassam, la branche armée du Hamas.

Salah Sarsour a rencontré Awadallah en 1995 alors qu’il purgeait une peine de huit mois de prison en Israël pour avoir soutenu le Hamas.

Sarsour n’a été accusé d’aucun crime aux États-Unis. Son frère Jamil a été arrêté et inculpé en 2003 de blanchiment d’argent après son retour aux États-Unis d’Israël. Il a purgé une peine d’emprisonnement de quatre ans pour ses liens avec le Hamas.

Au cours de la récente Convention nationale démocrate, de nombreux activistes pro-palestiniens se sont plaints de ce qu’ils considéraient comme un manque d’intérêt et de soutien pour leur cause. Et l’ambitieuse Linda Sarsour a été saluée par la Maison-Blanche d’Obama comme une “championne du changement”.

Elle avait twitté La plate-forme la plus progressiste dans l’histoire est la DNC (Convention nationale démocrate), sauf sur la Palestine.” 

Dans un autre tweet, elle écrit : “vous saurez quand vous vivez sous la loi de la Sharia si soudainement tous vos emprunts et cartes de crédit sont sans intérêt. Agréable, non ?”

Peut-être est-ce progressiste, mais il est instructif d’examiner un peu plus en détail comment les vues pro-palestiniennes de Sarsour reflètent la politique soi-disant progressiste des États-Unis.

  • Il y a quelques jours, Sarsour a posté un tweet incitant les gens à suivre sur [email protected]_I_A_Mag, le premier magazine américain palestinien aux États-Unis.

Les activistes anti-israéliens, dont Sarsour, ont détourné il y a quelques mois le mouvement Black Lives Matter, les incitant à accuser Israël de commettre un génocide.

Saviez-vous que le sénateur Robert Kennedy a été assassiné en 1968 par Sirhan Sirhan, un terroriste arabe palestinien, parce qu’il soutenait Israël ? Déjà, à l’époque, on cachait les faits, dans les médias.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

Primaire de la gauche en France : Benoît Hamon en tête

Lors du premier tour des primaires de la gauche en France où s’affrontaient ce dimanche sept candidats, Benoît Hamon est arrivé en tête avec 36,3 % des voix. En seconde position se trouve l’ancien Premier ministre Manuel Valls crédité de 31,1 % des suffrages. Les deux vainqueurs s’affronteront la semaine prochaine lors du second tour qui devra déterminer qui sera le candidat de la gauche pour les présidentielles françaises prévues les 23 avril et 7 mai 2017.

Sinaï: cinq soldats égyptiens tués par des islamistes

Cinq soldats égyptiens ont été tués lundi matin dans la péninsule du Sinaï dans une attaque lancée par des islamistes. Pour le moment, l’armée égyptienne n’a donné aucune précision sur ce grave incident. Elle s’est contentée d’indiquer, dans un communiqué officiel, que les assaillants étaient des ‘éléments fondamentalistes’, les qualifiant également ‘d’ennemis de l’Etat et de la religion’.  Ce type d’attaques survient assez fréquemment dans la région où les djihadistes visent régulièrement les forces de sécurité égyptienne.

Bruxelles: rencontre entre des dirigeants de communautés juives et des diplomates

Une rencontre a lieu ce lundi à Bruxelles entre des dirigeants de communautés juives et des diplomates de différents pays européens. Les discussions porteront sur les moyens de faire face au mouvement BDS qui prône le boycott d’Israël. L’initiateur de cette réunion est le rabbin Menachem Margolin, directeur général de la Fédération des organisations juives en Europe. Il a déclaré que cette rencontre avait pour but de parvenir à un accord selon lequel il faut exclure le mouvement BDS.

Barkat salue l’annonce du porte-parole de la Maison Blanche

Le maire de Jérusalem Nir Barkat a réagi à la déclaration faite dimanche soir par le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer qui a fait savoir que les premières démarches avaient été entreprises pour le transfert de l’ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv à Jérusalem. Saluant cette ‘annonce historique’, il a ajouté que ‘Trump prouvait qu’il est un véritable ami de l’Etat d’Israël et qu’il tenait ses engagements’. Il a ajouté : « Ce communiqué transmet un message clair au monde montrant que les Etats-Unis reconnaissent que Jérusalem est la capitale unifiée de l’Etat d’Israël’. Il a ensuite promis de procurer à l’administration américaine toute l’aide nécessaire ‘pour que ce passage de l’ambassade se fasse rapidement et facilement’.

Entretien Trump-Netanyahou : une coopération étroite entre les deux pays

Comme il l’avait annoncé dans la matinée au cours du conseil des ministres, Binyamin Netanyahou s’est entretenu dans la soirée de dimanche, par téléphone, avec le nouveau président des Etats-Unis Donald Trump. Dans l’entourage du Premier ministre, on a souligné que la conversation avait été particulièrement chaleureuse. De son côté, Trump a indiqué aux journalistes qui l’entouraient qu’elle avait été formidable.

Netanyahou a d’emblée déclaré à son interlocuteur qu’il souhaitait travailler avec lui dans une vision commune en vue de promouvoir la paix et la sécurité dans la réunion sans créer la moindre dissension entre les USA et Israël.

Les sujets importants ont été abordés dont bien entendu l’accord dangereux avec l’Iran et le processus diplomatique avec les Palestiniens.

Le président Trump a invité Binyamin Netanyahou à venir en visite à Washington le mois prochain pour le rencontrer. La date précise de ce voyage devrait être annoncée d’ici quelques jours.

La Maison Blanche a publié un communiqué après cette conversation. « Le président Trump et le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou se sont entretenus au téléphone et ont débattu des moyens de promouvoir et de renforcer les liens exceptionnels des USA et d’Israël ainsi que de la sécurité et de la stabilité au Proche-Orient. Le président a souligné l’importance de la coopération sécuritaire avec Israël qui reflète la collaboration profonde et permanente entre les deux pays ».

Le texte poursuit: “Le président et le Premier ministre sont convenus de poursuivre leurs consultations sur une série de questions régionales, portant notamment sur les moyens de faire face aux menaces provenant de l’Iran ». Il est ensuite précisé que ‘Trump, dont l’engagement vis-à-vis de la sécurité d’Israël est sans précédent,  est déterminé à donner la priorité à la lutte contre Daech et les autres groupes terroristes islamistes radicaux’.

Et d’indiquer encore que ‘pour Trump, la paix entre Israël et les Palestiniens ne peut être obtenue que par des pourparlers directs entre les deux camps’, en précisant que ‘les Etats-Unis travailleraient étroitement avec Israël avant de progresser vers cet objectif’.

Yoav Galant: ‘la construction se poursuivra à Jérusalem’

Le ministre du Logement Yoav Galant (Koulanou), interviewé sur Reshet Bet lundi matin, a déclaré que la décision du cabinet du Premier ministre de reporter à ce stade le débat sur Maalé Adoumim, où le gouvernement compte étendre la souveraineté israélienne, était judicieuse étant donné ‘qu’il ne fallait pas surprendre ses amis’. Mais il a ajouté qu’il était clair pour tous que Maalé Adoumim ‘ferait partie d’Israël dans toute solution diplomatique future’.

Galant a ensuite mis en garde contre le danger chiite ‘qui risque de menacer sérieusement Israël’. Il a par ailleurs salué la décision de Washington concernant le transfert de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. Considérant que la démarche était importante, il a toutefois estimé qu’elle était ‘symbolique’. Galmand a abordé également la question de la construction à Jérusalem : à ce propos, il a souligné qu’elle se poursuivrait aussi rapidement que possible et qu’il n’y avait pas de controverse à ce sujet.

USA: le transfert de l’ambassade à Jérusalem annoncé lundi?

Selon Amit Segal (Aroutz 2) ainsi que du magazine américain The Economist, le nouveau président américain Donald Trump aurait l’intention d’annoncer lundi le transfert de l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem. Ceci ne veut pas dire que cela se fera dans les prochains jours mais il s’agira d’une confirmation de la promesse faite par le nouveau président durant la campagne électorale.

Pendant ce temps, le camp islamique redouble d’efforts et fait ce qu’il sait le mieux faire: menacer de violences. L’organisme qui regroupe toutes les factions arabes palestiniennes principales (Fatah, Hamas, Jihad Islamique…) a une nouvelle fois prévenu qu’un tel transfert « embraserait la région » et a rappelé la résolution 2334 du Conseil de sécurité décrétant que « Jérusalem est un territoire occupé ». Avec une mauvaise foi caractéristique, les factions terroristes rajoutent qu’un tel transfert « mettrait à mort toute possibilité de solution pacifique et juste au conflit » (sic)

Photo Wikiwand

Report du débat sur Maalé Adoumim

Les ministres du cabinet de sécurité nationale du gouvernement israélien ont décidé à l’unanimité de reporter leur débat sur la proposition de loi visant à étendre la souveraineté d’Israël sur Maalé Adoumim. La réunion devrait donc avoir lieu après la rencontre entre Binyamin Netanyahou et le nouveau président des Etats-Unis Donald Trump. C’est ce qu’a indiqué un communiqué émanant du bureau du Premier ministre. De son côté, la Maison Blanche a confirmé que le président Trump s’entretiendrait par téléphone, dans la soirée, avec le chef du gouvernement Netanyahou. La conversation serait prévue vers 20h30, heure israélienne.

« Le peuple américain mérite mieux que cela »

Le nouveau porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer a renoncé à son week-end pour donner sa première conférence de presse. Lors de son intervention, il a accusé les médias d’avoir communiqué de fausses informations pendant la cérémonie d’investiture du nouveau président Donald Trump, ce vendredi à Washington. Après avoir cité plusieurs exemples, Sean Spicer a conclu que le peuple américain méritait mieux que cela et que le président s’adresserait désormais directement aux citoyens sans passer par les médias.

×
×