lundi, 19 février, 2018

Binyamin Netanyhou bloque la loi de souveraineté en Judée-Samarie

C’est dimanche prochain qu’aurait dû être discutée par la commission ministérielle législative la loi sur la souveraineté israélienne en Judée-Samarie. Il s’agit d’un texte présenté par Yoav Kich (Likoud). Mais le Premier ministre Binyamin Netanyahou a fait savoir jeudi que le processus législatif ne sera pas enclanché sans concertation avec l’Administration Trump, ce qui équivaut à dire que ce ne sera pas pour les prochains temps.

Avant que le Premier ministre n’annonce sa décision, le ministre de l’Agriculture Ouri Ariel lui avait lancé un appel: “Monsieur le Premier ministre! Il est grand temps! Le comité central du Likoud a voté pour, et tous les partis de la coalition sont en faveur de cette loi. Donnez le feu vert afin que nous nous dirigions vers une situation bien meilleure en étendant la souveraineté sur notre terre…”.

Mardi, la députée Shouli Moualem-Refaeli (Habayit Hayehoudi) avait prématurément exprimé sa joie mais avait précisé que si en fin de compte la loi n’était pas enclanchée “ce gouvernement n’aurait aucune raison d’être”. Elle avait rajouté: “Nous nous devons de mettre fin à l’espoir des Arabes palestiniens qu’ils pourront créer un Etat en Judée-Samarie, et cette loi de souveraineté est le meilleur moyen de la faire”.

La décision du Premier ministre est à la fois compréhensible et risquée. Compréhensible, car dans le contexte actuel de soutien presque inconditionnel de l’Administration américaine à Israël, ce n’est pas le moment de prendre des décisions unilatérales qui contrarieraient le président américain. Mais risquée aussi, car si cette loi n’est pas votée durant cette mandature de Donald Trump, il n’y a aucune chance qu’elle le soit si les Démocrates revenaient au pouvoir en 2020.

Photo Marc-Israël Sellem / POOL

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Commentaires

  • zoro

    8 février 2018

    Mais pourquoi toujours demander l`accore de l`Amerique, en Israel on ne vie pas sellon la droite ou la gauche Ameriquaine, mais sellon nos besoins.

    Replay
  • Ixiane

    10 février 2018

    Il est normal que BIBI ait l’accord de TRUMP et PENCE qui agit toujours en faveur d’ISRAEL pour la vérité et la légalité de la JUDEE SAMARIE . Il est impossible qu’ISRAEL soit amputé du cœur de sa TERRE Antique , et TRUMP , surtout PENCE le savent tous les deux ! ! Malgré tout , j’espère qu’ils ne tardent pas trop !!

    Replay

Laisser un commentaire