lundi, 26 juin, 2017

Binyamin Netanyahou met l’Iran en garde

Après le tir de six missiles iraniens sur des cibles de Daech dans l’Est de la Syrie, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a prévenu que Tsahal suivait de très près les activités de l’Iran dans la région, que ce soit dans sa tentative de s’installer en Syrie ou dans celle de fournir de l’armement stratégique au Hezbollah.

Dans le cadre de la réunion hebdomadaire du Likoud, le Premier ministre a lancé un avertissement à Téhéran: « Je n’ai qu’une chose à dire aux dirigeants iraniens: ne vous risquez pas à nous menacer! » Après le tir de ces missiles, un officier supérieur des Gardiens de la Révolution iranienne avait en effet déclaré que ces tirs « constituaient un avertissement pour Riyad, Washington et Jérusalem ».

Il est à noter qu’il s’agit d’un pas supplémentaire dans l’agressivité iranienne dans la région car c’est la première fois depuis trente ans que les Iraniens tirent des missiles en direction d’un pays voisin. La dernière fois, c’était durant la guerre contre l’Irak. Il s’agissait de missiles de moyenne portée « Zolfaghar » pouvant atteindre 750 kilomètres. Selon le général Ramezan Sharif, porte-parole des Gardiens de la révolution, les tirs visaient des bases de commandement et d’armement de Daech à Deir Ezzor, dans l’est de la Syrie. » »Frapper un petit bâtiment d’une distance de 600 à 700 kilomètres » montre les capacités de l’Iran, a-t-il ajouté.

Photo Wikipedia

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×