jeudi, 19 octobre, 2017

Binyamin Netanyahou cite le rav Ben-Ishaï dans sa réponse à John Kerry

Après le communiqué des services du Premier ministre diffusé juste après la discours de John Kerry, le Premier ministre s’est exprimé plus longuement et a dit ce qu’il pensait de l’intervention du secrétaire d’Etat américain:

« Le discours de John Kerry a été une grande déception. Il a parlé de manière obsessionnelle des localités juives en Erets Israël au lieu de se focaliser sur la source du conflit, le refus catégorique et de longue date des Arabes palestiniens reconnaître un Etat juif quel qu’en soient les frontières. Je dois vous avouer que j’ai été surpris. C’est de cela que le secrétaire d’Etat de la plus grande puissance du monde devait parler pendant plus d’une heure lors de son discours de fin de mandat?? Pendant plus d’une heure? Le Proche-Orient est en flammes, des pays entiers se désagrègent, le terrorisme s’étend aur la planète, et pendant plus d’une heure, le secrétaire d’Etat trouve le moyen d’attaquer la seule démocratie du Proche-Orient, qui contribue à la stabilité et à la sécurité de certains autres Etats de la région?!! Nous venons de passer la fête de Noël. Peut-être que John Kerry n’y a pas prêté attention, mais Israël est le seul pays de la région dans lequel les Chrétiens ont pu fêter Noël en toute sécurité, dans la tranquillité et la joie. Mais tout cela n’intéresse pas malheureusement le secrétaire d’Etat américain. 

Par ailleurs, il a établi un parallèle immoral, entre la construction de logements juifs à Jérusalem et ses alentours et le terrorisme aveugle des Arabes palestiniens contre des civils innocents. Et après avoir établi cette comparaison, il se concentre sur la question des constructions juives! Sa condamnation du terrorisme n’a occupé qu’un moment infime dans son discours, comme un passage obligé pour lui. D’ailleurs, dans la résolution du Conseil de sécurité, qu’il a imaginée et encouragée, il n’est aucunement question du terrorisme. Seule l’incitation y est dénoncée….et de manière anonyme, sans désigner qui en est à l’origine, comme si elle venait de nulle part! Je peux vous dire que si cette administration américaine avait employé autant d’énergie pour dénoncer l’incitation palestinienne qu’elle l’a fait pour dénoncer la construction juive, la situation serait peut-être meilleure aujourd’hui. 

J’ai reçu ce soir un message du rav Yehouda Ben-Ishaï, le père de Ruthy Fogel hy »d qui a été assassinée à Itamar en même temps que son mari et trois de leurs enfants. Il m’écrit la lettre suivante après le discours de John Kerry: ‘En ces jours de Hanouca, la lumière est plus forte que les ténèbres. A côté de vous et de toute la population d’Israël, la Menora symbole de l’Etat d’Israël, brille à nouveau. Dans la confiance en le Rocher d’Israël et son sauveur, nous réussirons à surmonter tous les obstacles« .

Photo Hadas Parush / Flash 90

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Commentaire

  • Francine Yana

    2 janvier 2017

    Quel désastre ! On retrouve en Israël la même mentalité que nous vivons en HoutsLaarets ! C’est dramatique et angoissant !

    Replay

Laisser un commentaire

×
×