lundi, 23 octobre, 2017

Arel Margalit souhaite gouverner avec la Liste arabe unifiée!

Le député travailliste Arel Margalit a franchi le rubicond. Souhaitant à tout prix remporter les prochaines primaires pour la présidence du parti, il a annoncé  que « lorsqu’il sera Premier ministre (sic), il formera une coalition avec la Liste arabe unifiée »! Il a tenu ces propos lors d’une interview accordée à la chaîne I24news.

Le député, qui ne se distingue pas par sa finesse de son vocabulaire, a tenu à préciser qu’il ne siègerait cependant pas avec Hanin Zoabi et Bassel Ghattas, comme si c’est lui qui fixait la composition de la liste arabe. Mais il a fait l’éloge du président de ce parti, Ayman Oudeh, qu’il a qualifié « de leader important  malgré leurs divergences de vues sur certains points ». Un « leader important » qui refuse systématiquement de dénoncer l’assassinat de juifs, qui justifie les terroristes et lutte pour supprimer tout caractère juif à l’Etat d’Israël.

Mais rassurons nous, ce député vulgaire, arrogant et arriviste n’a aucune chance de prendre la tête du Parti travailliste et quand bien-même y arriverait-il, il serait balayé par Binyamin Netanyahou ou n’importe quel autre leader de la droite. Mais cette prise de position traduit le désarroi de la gauche israélienne qui ne sait plus quoi faire pour récupérer son pouvoir perdu et qui est prête à toutes les compromissions pour y parvenir.

La politique traditionnelle des travaillistes avait toujours été de s’appuyer sur les partis arabes pour tenter de former une « minorité de blocage » mais ne jamais les associer au gouvernement. Arel Margalit serait quant à lui prêt à le faire, avec tout ce que cela implique, notamment la nomination de ministres arabes qui soutiennent l’OLP et les terroristes et veulent détruire l’Etat juif de l’intérieur.

Misérable…

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

×
×