samedi, 16 décembre, 2017

A quelques jours de Yom Kipour, la Belgique supprime la présence statique de militaires devant les synagogues !

Le bourgmestre de Forest Marc-Jean Ghyssels (PS) se plaint lundi du retrait des militaires venant en appui de la police zonale, notamment de la suppression de la présence statique devant les synagogues à quelques jours de la fête juive du Yom Kipour…….Détails……..


La diminution de 200-250 hommes des 1.250 militaires mobilisés actuellement dans l’opération de sécurité intérieure « Vigilant Guardian » a été annoncée jeudi passé.
L’armée a élaboré, avec l’aval du Conseil national de sécurité (présidé par le Premier ministre Charles Michel), un nouveau concept de déploiement, qui doit entrer en vigueur début octobre, après une période test lancée le 15 septembre.
Les patrouilles seront composées de 4 à 8 militaires, ce qui permettra d’améliorer l’efficacité des équipes, entraînées dans ce type de configuration. Cela vise aussi à réduire la vulnérabilité des militaires en rue, qui ont déjà été impliqués dans deux incidents, l’agression au couteau du 25 août et la tentative avortée d’attentat à la gare centrale de Bruxelles le 20 juin.
Ces mesures visent encore à regagner en opérationnalité en permettant aux unités de s’entraîner davantage.
Marc-Jean Ghyssels estime que cette réorganisation des militaires va affaiblir les zones de police, qui assurent déjà des charges des autorités fédérales : « Ils vont remplacer les militaires statiques devant les écoles juives et les synagogues par des patrouilles militaires, qui circuleraient en véhicule.
Cela n’aura pas le même impact. Nous, on va devoir remettre des policiers devant les points sensibles pour monter la garde et on est une des zones de police avec le plus de points « SYNA ».
C’est un non-sens terrible, surtout pour une grande ville comme Bruxelles. La N-VA fait tout pour affaiblir les zones bruxelloises et après pouvoir dire que ça ne fonctionne pas ».
Il estime par ailleurs que « si les militaires étaient bien perçus aux points statiques, ils risquent d’être moins bien acceptés par la population quand ils circuleront en véhicule ».
Pour le bourgmestre, les grandes communications du gouvernement fédéral sur la sécurité tiennent plus de l’effet d’annonce que d’une réelle prise en main des réalités du terrain.
Il remarque à ce propos que l’intégration de Forest dans le plan Canal se fait toujours attendre, malgré les déclarations répétées du ministre de l’Intérieur : « Ce serait quelques hommes en plus et on est tellement pauvres de ce point de vue-là. Mais, encore une fois, c’est beaucoup de paroles et peu d’actes. »
Source 7 sur 7 /koide9enisrael

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Commentaire

  • joel.

    27 septembre 2017

    «  A la lumière des leçons de notre histoire nous avons acquis la conviction que le destin du peuple juif ne pouvait être confié qu’à lui même . »
    Pierre Kaufmann

    Replay

Laisser un commentaire

×
×